Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Bundesliga : Choupo-Moting passeur décisif

Camfoot

Titulaire ce dimanche lors de la réception d’Augsbourg, Eric-Maxim Choupo-Moting a été l’un des grands artisans de la victoire de Schalke (3-0). Passeur décisif sur le second but des siens, il est également impliqué sur la troisième réalisation.

Le 12 mars 2017
commentaires

Son troisième but de la saison en championnat, Eric-Maxim Choupo-Moting (27 ans, 15 matchs cette saison en Bundesliga) l’a marqué le 27 novembre de l’année passée. Depuis, l’attaquant camerounais a entamé une longue traversée du désert. Malgré les belles prestations qu’il enchaine, comme ce fut le cas lors de la réception d’Augsbourg ce dimanche, à l’occasion de la 24e journée de Bundesliga. Titulaire dans le couloir gauche de Schalke 04 où il a été excellent, il ne lui a manqué qu’un brin de lucidité et de réalisme pour marquer et faire un match parfait. Le Lion Indomptable s’est transformé en passeur décisif.

Le match avait en effet bien débuté pour le Camerounais et son équipe. En à peine quatre minutes, les Royal Blues menaient déjà au score, avec ce but de Guido Burgstaller (1-0, 4e). Très en vue offensivement, Eric-Maxim Choupo-Moting offrait ensuite le doublé à son coéquipier. Au duel avec un défenseur adverse, il s’impose et rentre dans la surface de réparation de Hitz, avant de servir un caviar à Guido Burgstaller (2-0, 29e). Cinq minutes plus tard, l’international Lion Indomptable s’illustre une fois de plus en permettant à Kolasinac d’être passeur décisif pour Caligiuri (3-0, 34e). Le Camerounais est tout proche de marquer lui-aussi, mais sa frappe n’était pas cadrée (45e). A la pause, son équipe et lui avaient assuré l’essentiel.

La veille, à l’Audi-Sportpark, Marvin Matip et Ingolstadt ont arraché le nul 2-2 face à Köln. Longtemps dominés, le défenseur camerounais et ses coéquipiers ont été menés deux fois après des réalisations de Modeste, avant de revenir. Dans la lignée de ses dernières sorties, le capitaine d’Ingolstadt s’est montré à son aise, multipliant des interventions qui ont souvent soulagé son gardien. Dommage pour son club, deuxième relégable.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches