OM - Metz

Bédimo et Njie battent Mandjeck et Assou

Camfoot

Avant l’officialisation de la vente du club à Frank McCourt ce lundi, l’Olympique de Marseille s’est imposé dans la difficulté face à Metz (1-0) dimanche, à l’occasion de la 9e journée de Ligue 1.

Le 17 octobre 2016
commentaires

Ils étaient quatre internationaux camerounais sur la pelouse du Vélodrome dimanche, au coup d’envoi du choc de la neuvième journée de Ligue 1 entre l’Olympique de Marseille et le FC Metz. Avec Henri Bédimo et Clinton Njie côté phocéen, Georges Mandjeck et Benoît Assou-Ekotto qui fêtait sa première avec le club messin, le derby camerouno-camerounais a tenu ses promesses au cours de ce match plein de spectacle et d’occasions nettes qui marquait la fin de l’ère Louis-Dreyfus.

Très bon Assou

Auteurs d’une bonne entame pour ensuite être bousculés en seconde mi-temps, les Phocéens ont souffert pour s’imposer néanmoins 1-0. L’œuvre d’un Gomis abandonné dans la surface messine, sur un corner (1-0, 13e). Et les Camerounais dans tout ça ? Côté OM, si Anguissa n’a pas joué, Henri Bédimo lui, a fait un match vraiment moyen, décrie la presse française. Pas très serein défensivement notamment, face aux accélérations des attaquants adverses, l’ex latéral droit de l’Olympique Lyonnais n’a pas non plus été inspiré offensivement avec de rares montées. A l’image de Bédimo, Clinton Njie a lui aussi été moyen. De retour de blessure, le joueur de Tottenham n’a pas été très inspiré. Souvent individualiste sur de nombreuses situations, le Lion Indomptable a multiplié des tirs mais a manqué de réussite avec plusieurs tentatives non cadrées.

Et même s’ils perdent, les Camerounais de Metz ont été bien meilleurs que leurs compatriotes. Auteur d’un match correct, Georges Mandjeck a été bien présent dans son rôle se sentinelle à la récupération où il a non seulement gagné plusieurs duels, mais s’est également contenté de jouer simple pour alimenter ses coéquipiers du compartiment offensif. Un monsieur propre comme Benoît Assou-Ekotto qui a réussi son entrée avec Metz. Pour sa première en effet, le latéral gauche a été le meilleur atout défensif du club. En difficulté en début de partie face à Thauvin, il a relevé la tête au fil des minutes notamment en seconde mi-temps, où il a été bien plus consistant avec plusieurs bonnes interventions et de bons ballons vers l’avant. Il n’y aura rien d’étonnant si son entraîneur décide de l’aligner une fois de plus le week-end prochain.

Arthur Wandji


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches