Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Europa League : André Onana et Ajax ont rendez-vous avec l’histoire

Camfoot

Face à l’ogre Manchester United ce mercredi en finale, l’international camerounais qui a largement contribué à hisser son club à ce stade de la compétition aura l’occasion d’inscrire son nom en lettres d’or dans l’histoire de cette prestigieuse compétition. Pour la petite histoire, aucun gardien vert-rouge-jaune n’a jamais réussi l’exploit de gagner ce trophée. André Onana a donc l’occasion de se hisser plus haut que les plus grands.

Le 24 mai 2017
commentaires

The right man ! C’est lui, l’élu ! Sa place de titulaire est indiscutable. Ce mercredi soir à 19h45, c’est bien André Onana qui défendra les cages de l’Ajax d’Amsterdam pour sa première finale européenne contre Manchester United. Et à l’épreuve des statistiques, le gardien des buts des Lions indomptables reste l’un des hommes clés de cette rencontre capitale. Lui qui a douché tous les espoirs de l’Olympique Lyonnais en demi-finale aller et retour à travers ses sorties spectaculaires, ses parades magistrales doublées de son incroyable agilité pour enrayer des actions de but d’un adversaire plutôt coriace.

Ce soir, l’occasion est offerte à l’international camerounais de graver son nom sur le socle du premier trophée de sa carrière professionnelle. Ce sera surtout une opportunité voire un privilège pour de nombreux fans de foot de découvrir l’un des visages de la nouvelle génération des gardiens de but. Indéboulonnable en club, le jeune portier qui avait décliné sa convocation pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Gabon en janvier dernier, préférant s’assurer de garder sa place de titulaire à l’Ajax plutôt que de jouer les doublures dans la Tanière, a donc rendez-vous avec l’Histoire. Le match se jouera collectif mais « l’homme araignée » aura une carte personnelle à jouer.

<span class="caps">JPEG</span> - 262 ko

Zlatan Ibrahimovic forfait

Aidé par une défense qui joue haut, il aura pour mission d’enrayer toutes les actions des virevoltants attaquants de Manchester, déterminés à faire parler la poudre pour soulever le prestigieux trophée. Mission périlleuse mais pas impossible au regard des prouesses qu’a enchaîné Onana cette saison. Bonne nouvelle cependant : le forfait de Zlatan Ibrahimovic pourrait handicaper l’adversaire. Même s’il a laissé planer un léger doute sur les réseaux sociaux, l’absence du géant suédois, opéré au début du mois du genou droit, semble bel et bien acquise. Pour l’ancien Parisien, la déception est d’autant plus grande qu’il se serait bien imaginé battre l’Ajax, le club de ses débuts, chez lui à Stockholm. Privé de Zlatan, Mourihno possède néanmoins d’autres arguments offensifs en la présence de l’Espagnol Juan Mata, de l’Anglais Wayne Rooney ou encore du Français Anthony Martial. Trois joueurs qui, à n’en point douter, sentiront à l’heure du coup d’envoi tout le poids de la pression exercée par l’importance de cette rencontre.

Pressing infernal

En effet, une victoire en Ligue Europa permettrait aux Red Devils, 6e de Premier League, de disputer la Ligue des Champions la saison prochaine et de bénéficier des lucratifs droits télé inhérents à la prestigieuse compétition européenne. Mais avant de rêver de C1, il faudra franchir un dernier obstacle, et pas des moindres. Les jeunes pousses de l’Ajax Amsterdam ont obtenu le scalp de Lyon au tour précédent, non sans avoir tremblé au retour au Parc OL. Enthousiastes et sans complexes, ils sont capables d’exercer un pressing infernal sur leur adversaire afin de récupérer rapidement le ballon puis de se projeter vers l’avant. Manchester est prévenu ; il y aura du répondant en face.

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 07:54, par Bobill En réponse à : Europa League : André Onana et Ajax ont rendez-vous avec l’histoire

    « Pour la petite histoire, aucun gardien vert-rouge-jaune n’a jamais réussi l’exploit. André Onana a donc l’occasion de se hisser plus haut que les plus grands ». .

    Face à l’ogre Manchester United ce mercredi en finale, l’international camerounais qui a largement contribué à hisser son club à ce stade de la compétition aura l’occasion d’inscrire son nom en lettres d’or dans l’histoire de cette prestigieuse compétition. Pour la petite histoire, 30 ans après Thomas Nkono le gardien vert-rouge-jaune pour réussir l’exploit de gagner. André Onana a donc l’occasion de se hisser plus haut que les plus grands.

    Vérifiez SVP vos sources avant d´écrire des âneries. Thomas Nkono joue en 1987 la finale de l´Uefa avec l´Espagnol de Barcelone. Faire la publicité d´un joueur est une bonne chose, mais ne pas savoir l´histoire des prédécesseurs de ce joueur est un manque de maîtrise de son sujet.

    • Le 24 mai à 14:59, par winner En réponse à : Europa League : André Onana et Ajax ont rendez-vous avec l’histoire

      C’est encore moche quand on pense corriger sans savoir quoi reprocher. Nkono joue certes la finale, mais son club qui avait gagné 3-0 à l’aller a perdu sur le même score au retour avant de s’incliner aux tirs aux buts. Donc effectivement, aucun gardien camerounais n’a encore gagner de coupe d’Europe !!!

    • Le 24 mai à 15:43, par Bobill En réponse à : Europa League : André Onana et Ajax ont rendez-vous avec l’histoire

      Wimmer, quand on veut faire de la pub, c´est bien de ne pas oublier le passé. Camfoot écrit ici comme si aucun gardien Camerounais n´a jamais eu l´honneur de jouer une finale de l´Uefa. Gagner cette finale pour Onana serait une bonne chose. Mais a-t-il déjà gagné le trophée ? Non... Le tapage publicitaire de Camfoott sur André Onana est légitime, mais la forme et le fond ont été mal agencés. Ce n´est que dans cet article que la vérité est relatée. "Indéboulonnable en club, le jeune portier qui avait décliné sa convocation pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) au Gabon en janvier dernier,préférant s’assurer de garder sa place de titulaire à l’Ajax plutôt que de jouer les doublures dans la Tanière, a donc rendez-vous avec l’Histoire". "Le match se jouera collectif mais « l’homme araignée » aura une carte personnelle à jouer".

      Camfoot va vite en besogne jusqu´à l´appeler araignée comme ce fut le cas pour Thomas Nkono (Araignée). Laissez cet enfant démontrer sa classe, sans lui faire des entraves de sympathie des Camerounais après un choix égoïste. Il a besoin d´une publicité contrôlée et mesurée, mais surement pas de désinvolture et de pédantisme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 05:18, par Franck En réponse à : Europa League : André Onana et Ajax ont rendez-vous avec l’histoire

    Ce garçon a certes le mérite de s’être imposé dans une équipe A à la différence de Ondoa, mais outre son jeu au pied qui est de bonne qualité, je ne le trouve pas décisif en dernier rempart. Au match retour contre Lyon, je pense qu’il aurait pu être plus décisif sur sa ligne.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches