Le peuple camerounais peut-être fier de son équipe

Publié le 28 mars 2011
commentaires

Le capitaine des Lions Indomptables du Cameroun a déclaré samedi à la fin de la rencontre jouée et perdue contre le Sénégal (0-1) que rien n’est encore joué dans la poule E avec la possibilité de prendre neuf points sur les trois derniers matches. Il pense que c’est le meilleur match de la sélection camerounaise lors de ces éliminatoires.

Cafonline.com : Les Lions Indomptables ont bien joué mais c’est le Sénégal qui garde les trois points de la victoire ?

Samuel Eto’o : « En venant à Dakar, on savait que ce ne serait pas facile face à une équipe sénégalaise qui joue bien, le Sénégal a gagné et a profité du soutien de son public.
Je tiens d’ailleurs à féliciter ce public. Mais sur l’ensemble du match, le peuple camerounais peut-être fier de son équipe qui a tout fait pour remporter la partie. Nous sommes frustrés à la fin de la rencontre parce qu’il y avait moyen de partir avec un résultat positif.
D’ailleurs, cela faisait longtemps que nous n’avions pas joué de la sorte. Mieux, nous avons eu trois bonnes occasions mais nous n’avons pas réussi à les concrétiser au contraire du Sénégal ».

Cafonline.com : Comment voyez vous la suite des éliminatoires ?

Samuel Eto’o : « Rien n’est encore perdu, le Sénégal va souffrir en venant chez nous, même s’il est vrai que nous n’avons plus droit à l’erreur au cours des trois prochaines journées. C’est un championnat et il y a encore neuf points à prendre ».

Cafonline.com : Vous avez joué contre la génération du Sénégal de 2002 et aujourd’hui celle de 2011, la différence ?

Samuel Eto’o : « Ce n’est pas comparable, la génération de 2002 a fait beaucoup de bien au Sénégal et à l’Afrique. Il ne faut pas oublier les El Hadj Diouf et autres qui ont montré beaucoup de talent et hissé très haut le drapeau du Sénégal et de l’Afrique.
Quant à l’actuelle génération, celle des Mamadou (Niang), elle a de la qualité et je les félicite, les ont démontré aujourd’hui qu’elle a de l’avenir. Mais on les attend déjà pour le match retour devant 100.000 spectateurs ! » .

Cafonline


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches