killer

Moderatrix
  • Content count

    8,775
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

1 Follower

About killer

  • Rank
    Lion Indomptable

Profile Information

  • Gender
    Male

Contact Methods

  • Yahoo
    Bleopld@yahoo.fr
  1. Donatello, Les départs de Nkoulou, Matip et même Chedjou vont ouvrir des places et des ambitions. C'est à ceux qui sont appelés de saisir leurs chances. Qui aurait parier 1 Caf sur Bassogog ? Pas grand monde. Ce qui m'interroge c'est que sachant le départ de ceux cités plus haut, HB n'est pas fait appel à plusieurs défenseurs. Peut être n'en avons nous pas, peut être HB n' a pas assez travaillé et dans ce cas ce trait de paresse est de mauvais augure. Ceci dit, il sait mieux que moi ce qui manque à son effectif et surtout comment faire grandir et rendre très compétitive son équipe. J'aurais un oeil très prospectif sur la production des Lions et surtout sur ceux que HB va lancer dans le bain. J'ajoute: il est temps d'arrêter de courir derrière les binationaux et se mettre au travail en prospectant sur l'ensemble du territoire.
  2. Les gars, La victoire des lions à la CAN 2017 est désormais derrière nous et le trophée est bien rangée. C'est la rentrée des classes et en prime deux épreuves pratiques pour remise à niveau. La question est de savoir, si les examinateurs ont été trop indulgents en baissant ou non la barre d'admission pour les recalés de Février ? Ces recalés de Février sont ils passés par le conseil de discipline et ont ils été blanchi de l'accusation de désertion ? Le professeur principal nous expliquera sûrement tout ça le premier jour de classe sinon il risque avoir du mal à tenir sa classe car ça pourra donner des idées aux autres et les convaincre qu'on peut tout faire ? En d'autres termes la défense des intérêts de leur club (bien qu'ils en aient le droit) n'est elle plus d'actualité ou alors pour être polémiste la défense de la nation est elle passée au dessus de tout ? D'autre part de nouveaux élèves qui, du fait de l'affectation de leurs parents dans une nouvelle ville vont intégrer la même classe que les lauréats de Février ( ce qu'on appelait à l'époque transfert d'un établissement public à un autre), bref pour ces nouveaux auront ils les dents très longues et pourront ils bousculer la hiérarchie ? J'espère que oui et c'est tout le mal que je leur souhaite. Seront ainsi présents : Ondoa Fabrice (FC Séville), Jules Goda (Ajaccio), Zoua Jacques (Kaiserslautern FC), Ngadeu Ngadjui Michel (Slavia Prague), Teikeu Adolphe (FC Sochaux), Mabouka Massoussi (MSK Zilina), Oyongo Bitolo (Impact Monréal), Djettei Mohamed (Gymnastic Taragones), Fai Collins (Standard de Liège), Toko Ekambi Karl (FC Angers), Djoum Sutchuin Giles Arnaud (FC Hearts), Bassogog Christian (Henan Jianye FC), Boya Frank (TSV Munich 1860), Mandjeck Georges (FC Metz), Moukandjo Benjamin (FC Lorient) et Aboubakar Vincent (FC Besiktas) Pour les accompagner, Choupo Moting (FC Schalke 04) et Pouaty Moïse (Union de Douala) reviennent en sélection. A ces deux habitués des sélections s’ajoutent le quinté des novistes : Leuko Serge (CD Lugo), Zambo Anguissa (Olympique de Marseille), Moumi Ngamaleu (SC Rheindorf Altach), Tchamba Duplex (TAD Sport Academy) et Jih Kalvin (Alcobendas Levitt). Source: camer-sport.be MON POINT DE VUE: le résultat de ces deux matches amicaux m'importe peu, j'espère voir la capacité de HB à évoluer dans le sens de la construction de son groupe pour les batailles à venir et surtout sa capacité à corriger les manquements et ou combler les besoins des lions dans le compartiment des milieux offensifs. Que pensez vous ? Vous avez certainement une idée ou un point de vue différent. Venez nous le dire
  3. Les lampions de la CAN 2017 se sont éteints, nous pouvons faire le bilan. Je m'en vais humblement vous faire partager le mien. Et ils décrochèrent une 5éme étoile tel peut être le titre du bilan. Quinze ans, c'est le temps qu'il a fallu pour que le football camerounais retrouve des couleurs et se hisse de nouveau sur le toît de l'Afrique. Les fans avaient tourné le dos à la sélection fanion minée qu'elle était par des intrigues, les batailles de clans, les luttes d'égo et un même processus électoral sans fin. C'est sans tambours ni trompettes, dans une indifférence totale, que la sélection quittait le pays pour rejoindre le Gabon théâtre de la future compétition. C'est dire à quel point le mariage battait de l'aile. Le désamour tourna presqu'au divorce avec la cascade de refus de certains joueurs de rejoindre la sélection. L'issue de la compétition ne faisait pas de doute, ils allaient perdre, au mieux ils passeraient au second tour. Mais voilà le 04 Février ce fut un tout autre scénario. J'ai dit le 04 février ? Pour quoi cette date ? Etait-ce le jour de leur élimination de la compétition ? La réponse arrive ou du moins elle est connue je l'imagine. Que s'est-il passé ? qu'est ce qui a transformé un looser en vainqueur ? qu'est ce qui a échappé à l'analyse? A ces questions, pour faire simple, je réponds qu'il s'est passé beaucoup de choses que les analystes n'ont pas vu et ne sauront nous expliquer tant l'équipe était vouée à l'enfer. Envisager autre chose que la défaite relevait de la divination, mieux c'était une vue d'esprit........ La question aujourd'hui est de savoir ce qui restera après le sacre ? L'histoire retiendra la victoire du Cameroun, sa 5éme étoile. S'arrêter à ça serait oublier que les victoires se construisent et qu'au football elles sont le fruit d'une alchimie qui va de l'environnement à la préparation en passant par les acteurs eux-mêmes. Si la listes des 23 joueurs retenus pour aller défendre les couleurs du pays a fait débat, c'est que Hugo Broos a compris plutôt que pour réussir sa mission, il lui fallait des hommes dévoués, unis pour la même cause. Il fallait donc nettoyer et dépolluer la tanière de tout ce qui pouvait constituer un frein à commencer par les joueurs. Changer les hommes sans changer l'environnement et les habitudes n'allait aboutir qu'à l'échec, mais vaut mieux avoir les outils être dans les conditions adéquates que l'inverse. La listes des 23 est à mon avis le premier ingrédients de ce qui a conduit à la victoire pour les raisons que je viens d'invoquer Loin de toute agitation, les "sans nom" allaient se préparer et surtout se mettre au service de l'équipe. Une concurrence saine basée exclusivement sur la performance sportive allait désormais s'instaurer et s'appliquer. Bien plus Il fallait répondre à la philosophie de jeu voulue par le sélectionneur. Pas étonnant que NDIP TAMBE soit passé devant ABOUBAKAR dans la hiérarchie des attaquants. Cette concurrence saine allait avoir une autre conséquence: la fin des des titres fonciers. Fini les passe droit, les arrangements douteux, les classement de joueurs à la santé ou à la forme douteuse ou diminuée. L'utilisation de Nkoulou en témoigne. Tout ceci a contribué à souder les joueurs et à créer un groupe. C'est solidaire, compacte, que les lions allaient parvenir à décrocher le graal. Il est désormais acquis que la star c'est l'équipe et non plus tel ou tel joueur. De plus l'humilité est désormais la valeur qu'il faudra garder et amplifier car le plus dur commence maintenant. Nous serions attendus, nos adversaires vont redoubler d'efforts et il n'appartient qu'à nous de ne pas perdre de vue que la victoire et le fruit d'un groupe où chacun joue sa partition. Ainsi se termine le bilan que je fais de la CAN 2017 et surtout de ce qu'il faut retenir au delà du trophée
  4. Guepard.noir, Cette nouvelle liste va dans la droite ligne de la construction d'une équipe solide. Les nouveaux venus doivent saisir leur chance. Pour les déserteurs qui seraient de retour j'espère que c'est de leur propre initiative qu'ils sont là et qu'ils ne se refileront pas au dernier moment. Si jamais ça devait arriver HB perdrait toute crédibilité et c'est peu dire. Pour moi le crime n'a pas profité et ne doit pas profiter au deserteurs. Qu'est ce qui expliquerait cette soudaine envie de rejoindre les LIONS ? L'effet positif de la dernière CAN ?
  5. Les gars, Le trophée de la CAN à finir de faire le tour du un pays au grand bonheur des populations et contrairement à ceux qui ont critiqué et critiquent cette tournée du trophée, moi je suis pour, Jamais mon grand père fan de football n'aurait pris le car pour Ydé uniquement pour voir le trophée. Le Cameroun ce n'est pas seulement Ydé ou Douala. Passons. Revenons au thème de ce débat à savoir: les déserteurs å qui profite le crime. J'ai fait l'analyse des 4 matches disputés par les déserteurs pendant la CAN aucun n'a crever l'écran pas plus que leur présence n'a aidé leur club. L'OM est toujours une équipe moribonde dont les dirigeants n'attendent que la fin de la saison pour faire le grand ménage. Je doute que Anguissa Zambo ne se retrouve pas sur le banc la saison prochaine et son aide reste à prouver. Il me fait penser à ces binationaux qui après 2mn de jeu avec les bleues ont vu leur rêve s'arrêter. Où est Ntep aujourd'hui ? Ndi Assembe n'est même pas plus signalé par aucun radar. Je ne veux pas en dire plus. Choupour Moting n'est plus réapparu comme remplaçant à Schalke 04. Le piège de la désertion est entrain de se refermer sur lui. Amadou, Lille ne va pas mieux jusque là et jamais il fera partie des 32 joueursqu'un jour le sélectionneur des bleues pourrait appeller un Jour. Au fait où est Ntep en ce moment quand on parle d'un certain Mbappé ? Alan Nyom , même pas un mot,. FAI Colins est désormais le maître à bord. Passons Je vais épargner Matip et le jeune Onana car ils avaient eux une bonne raison de décliner L'invitation. Conclusion: Les vainqueurs de la CAN 2017 ont joué un vilain tous les déserteurs qui attendaient le fiasco de l'équipe. Le Piège de la désertiion s'est refermé sur ses initiateurs et tous ceux qui nous ont démontré que c'est une perte pour les lions, sont revenus à de bons sentiments et que désormais nul n'est indispensable. La preuve
  6. Les gars, Après le sacré, je pense qu'il n'est ni trop tôt, ni tard pour faire le bilan. Les ingrédients d'une victoire ne sont pas aisés et nul ne peut en dehors de parler de bonne préparation, d'esprit de groupe et de solidarité, dire pour quoi ça bien marché ou non. Il arrive même qu'en dépit des bonnes conditions, d'absence de problèmes matériels, on n'atteind toujours pas l'objectif suprême Sans se muer en historien, venez nous faire partager le gbilan que vous faites de cette CAN et ce que nous retiendrons de cette victoire pour le futur. Que restera t'il ?
  7. TIREX, La question n'est pas de savoir si ces déserteurs peuvent ou on apporter quelque chose, la question est de savoir si on peut revenir après avoir dit Non. Personne n'est indispensable, on a gagné sans eux et on aurait pu perdre sans eux. D'autre part il va y avoir d'autres prétendants est surtout ses déserteurs auront un mal fou à s'intégrer dans un nouvel environnement fait de discipline, de solidarité, d'abnégation, d'humilité. Comment va t'on expliquer que ce qui n'a pas été possible hier le devienne aujourd'hui ?. N'auront ils plus envie de sauver et de se consacrer à leur club ? Seront ils devenus sans clubs ?😎🤔
  8. Certains : lesquels ? N'est il pas temps de comprendre que les lions ça ne se négocié Pas.
  9. C'est tout de même normal que l'Égypte ait perdu. Son football est la négation même du football, prime à l'offensive. Je viens de revoir le match et en croisant avec les statistiques, l'Égypte à été dominé , en seconde mi-temps on pouvait croire qu'il n'avait pas de gardien, car le jeu se faisait essentiellement dans le camp de l'adversaire. Désormais le plan pour battre l'Égypte est connu, il faut les attaquer les mettre sous pression, bref marcher sur eux (pertinemment parkant).Prendre l'initiative et le jeu à son compte, la multiplication des actions, des attaques, ça finira par payer et surtout pendant ce temps là leurs attaquants ne font rien. C'est juste et bien mourir le football que l'Égypte ait perdu
  10. La prise des pyramides à lieu et bravo les lions
  11. Eh oui, je suis d'accord avec Toi. Les déserteurs ont fait du bien aux Lions qui sont allés défendre le drapeau au Gabon. Je pense qu'il n'est plus besoin de parler, les déserteurs savent qu'ils ce sont fermés eux mêmes la porte de l'équipe nationale. Même en manifestant leur volonté par écrit, on ne comprendrait pas comment ce que n'a pas été possible hier le devienne plus tard, seraient ils devenus sans clubs ou ne donneraient ils plus priorité à leur club ? Quelle raison.? Non il faut oublier les déserteurs. Au final le crime de desertion n'a pas profité aux déserteurs, mais aux valeureux 23 Lions.
  12. Tirer, Je ne pense pas que ce soit sous le prisme de l'expérience qu'il faut qualifier l'Égypte. Je dis et répète que dette équipe d'Égypte est moins bien que ces devanciers. On ne peut pas un même exercice plusieurs fois et le louper. Le signe indien va être briser ce soir
  13. Tirer, Merci d'abonder dans mon sens. Il serait difficile pour les déserteurs de revenir même si les portes leurs sont ouvertes. Mis à part Matip et choupo les autres sont moyens et n'oapporteraient aucun plus value. Mettons une croix sur eux. Le Cameroun est plus fort et nous survivra. Ils ont choisi leur Clubs qu'ils s'y consacrent et bye bye les Lions indomptables
  14. Les déserteurs doivent subir le même sort qu'on réserve au traîtres. HB a dit be pas fermer les portes, mais deux qui sont allés à Libreville sous les insultes et l'anonymat ne feront aucune place dans leur coeur aux déserteurs. Mais enfin dans cette liste de joueurs de déserteurs de qui parle t'on ?. De Ndi Assemble, Zambe Anguilla, Amadou, de la cohorte de joueurs moyens qui ont choisi d'autres drapeaux ? Soyons sérieux et je vous ai demandé de noter combien de match en tant que titulaires les déserteurs ont joué avec leur Clubs et s'ils ont aidé ce derniers à gagner. Pour moi, le Cameroun est plus fort et nous survivra, que les déserteurs ne reviennent plus