• Accueil
  • Competitions
  • Le champion d’Afrique battu, le Ghana euphorique, la Centrafrique en (...)

Le champion d’Afrique battu, le Ghana euphorique, la Centrafrique en joie

Publié le 4 juin 2012
commentaires

« La Zambie n’est pas la meilleure équipe d’Afrique. Il y a plusieurs équipes qui nous sont supérieures et ce sera très difficile de se qualifier pour la Coupe du monde ». A la veille de la première journée des éliminatoires et de son déplacement au Soudan, l’entraîneur Hervé Renard des Chipolopolo Boys de Zambie, championne d’Afrique au mois de février à Libreville, ne croyait pas si bien dire. Certes, il s’agissait de rendre visite à une équipe coriace dans son fief d’Omdurman, mais la défaite subie par les Zambiens a probablement ramené chacun des quarante équipes en lice à la réalité. Une réalité qui n’est déjà plus celle de la dernière CAN comme il a été démontré tout au long des vingt matches disputés ce week-end. C’est un avertissement pour tous les prétendants au voyage brésilien en 2014.
La meilleure performance a été réalisée par les Black Stars du Ghana qui ont remporté une victoire sur un score quasi historique, 7 buts à 0. Un score rarissime dans le football du XXIème siècle. Le Ghana a surtout soigné sa différence de buts face à un adversaire qui à la veille du coup d’envoi des éliminatoires n’apparaissait qu’au 43e rang des équipes africaines selon le classement FIFA. Toutefois il n’y a rien de tel pour se mettre en confiance avant d’aller défier la Zambie à Ndola dans ce qui se présente déjà comme un quitte ou double pour les Zambiens. En cas d’échec, ils se retrouveraient six points derrière le Ghana. L’autre grand gagnant de la journée est l’Algérie qui a, elle aussi, marqué beaucoup de buts, quatre, ce qui était un peu son point faible ces dernières années. « Ce n’était que le Rwanda, déclarait Vahid Halilhodzic après la victoire, et il faut maintenant savoir comment l’équipe va se comporter à l’extérieur ». On le saura très vite puisque dans quelques jours elle se déplacera à Bamako pour défier les Aigles qui restent sur la forte impression laissée au Gabon.

La Guinée s’est également mise en évidence en étant la seule équipe victorieuse à l’extérieur. Elle est allée battre le Zimbabwe à Harare sur un but d’Ibrahima Traoré, confirmant les bonnes dispositions des joueurs du Sily National montrées à la dernière CAN en dépit d’une élimination prématurée.

D’autres équipes en vue ont gagné mais sans convaincre totalement, la Côte d’Ivoire avec un but de chacun de ses deux champions d’Europe avec Chelsea, Drogba et Kalou, le Sénégal, mené 0-1 par le Liberia après deux minutes de jeu avant de rétablir l’équilibre à la demi-heure de jeu et de faire la différence dans les vingt dernières minutes, le Cameroun qui s’est imposé de justesse devant la RD Congo sur un unique pénalty de Choupo-Mating. La Tunisie a repris un peu de couleur grâce à son succès face à la Guinée Equatoriale qui avait pourtant ouvert la marque en première période avant que les Aigles ne prennent leur envol après la pause en marquant trois buts. Le Nigeria a dû attendre la 80e minute et le but du joueur de Grenade, Ikechukwu Uche pour éviter le sérieux revers à domicile qu’aurait constitué un nul, à Calabar, avec la Namibie.

L’Afrique du Sud a failli chez elle contre l’Ethiopie concédant un nul très embêtant. Ce son les Ethiopiens qui ont marqué les premiers et les Bafana Bafana ont couru pendant cinquante minutes avant d’obtenir l’égalisation. A l’arrivée cela fait deux points perdus à domicile. Le Maroc a, de son côté, rapporté un point de son déplacement en Gambie. Lui aussi a attendu une heure avant de revenir au score grâce à Kharja compensant le but encaissé à l’issue du premier quart d’heure. D’autres rencontres ont donné lieu à un partage des points, Kenya-Malawi, Burkina Faso-Congo, Niger-Gabon, Togo-Libye, Angola-Ouganda et Togo-Libye.

Le résultat le plus méritoire est sans aucun doute celui réalisé par la République Centrafricaine, chez elle à Bangui, devant le Botswana, révélation de l’année 2011. Les Fauves du Bas Oubangui ont fait la différence grâce à deux buts de Foxi Khetevoama, qui jouait cette saison dans le championnat de Hongrie. C’est la première victoire jamais enregistrée par le pays dans un match éliminatoire de Coupe du monde.

Sur les équipes présentes à la CAN Orange « Gabon-Guinée Equatoriale 2012 », une, la Guinée, a gagné à l’extérieur ; cinq, le Ghana, la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Soudan et la Tunisie, ont gagné chez elles ; trois, le Gabon, la Libye et le Maroc, sont allées prendre un point chez l’adversaire ; trois, l’Angola, le Burkina Faso, et le Niger ont concédé le nul à domicile ; quatre, le Botswana, la Guinée Equatoriale, le Mali et la Zambie ont été battues en déplacement et le Zimbabwe a été défait chez lui.

Il est trop tôt pour tirer des plans sur la comète. La deuxième journée sera pour certains celle des confirmations, pour d’autres celle du redressement, pour les dernières d’une perte presque définitive de toute illusion. Ensuite il faudra attendre mars 2013 pour la troisième journée éliminatoire. Le temps sera long et bien des données actuelles auront pu changer.

Caf


La Chronique de Léon
Les Depêches