USD : Une victoire avec la manière

Publié le 16 juillet 2012
commentaires

L’Union Sportive de Douala a battu les académiciens de Njalla Quan au stade de la réunification de Douala. La 15ème journée de l’élite one à Douala a permis aux supports de se régaler en dépit de quelques égarements observés dans les tribunes des visiteurs.

Union a produit du spectacle. Il se dit que ceci a été possible suite à la solde des aérés de salaire des joueurs qui ont joué libéré.

Le coup d’envoi de cette rencontre est donné à 15h30 par Mouandjo Kalla, central de cette rencontre. Les visiteurs entrent tambour battant dans la partie. Ils assiègent la moitié de terrain des Nassara et pêchent par un manque de maturité très souvent reproché aux produits des académies. Les rares actions de l’Union de Douala seront gâchées par un supporter de Njalla Quan qui à l’aide d’un sifflet clandestin fera l’arbitre dans les gradins. A plusieurs reprises, ce dernier a freiné les velléités offensives des attaquants de l’Union qui se croyait hors jeu après le coup de sifflet de ce surprenant supporter.

Heureusement que Mr Mouandjo, arbitre international, a permis aux protagonistes de ce match de s’épanouir. Il renvoie les deux formations au repos avec ce score de parité 0–0.

Quelques minutes après le retour de la pause, Djonkep fait sortir Mbarga Manga blessé et le remplace par Martin Yon Loa. Ce coaching s’est avéré gagnant car ce dernier scelle tout espoir des académiciens en inscrivant le 2ème but des verts et blancs suite à une mauvaise relance de la défense adverse à la 81ème min. 20 minutes avant, Edoa Nga Charles, buteur contre Tiko United le weekend passé, s’était chargé de l’ouverture du score. Une rencontre pendant laquelle chacune des deux équipes a eu sa période. La première était à l’avantage des visiteurs et la seconde a été dominée de main de maître par Union. Les multiples interventions de Meyangue le portier de Njalla n’ont pas empêché à son équipe de faire naufrage devant la solidarité et la complémentarité sur la pelouse de l’Union de Douala.


James Kapnang à Douala


La Chronique de Léon
Les Depêches