Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Unisport s’incline contre Bamboutos (1-2)

Les sang et or du Haut-Nkam n’ont pas résisté à la fougue des bleu et rouge des Bamboutos lors de la 9e journée de Ligue 1 disputée ce mercredi.

Camfoot

Bamboutos FC a obtenu ce mercredi sa première victoire de la saison à l’extérieur lors de cette 9e journée du championnat national Ligue 1. Opposé à Unisport au stade municipal de Bafang, le club de Mbouda n’a pas tardé à faire montre de son envie. Dès les premières secondes du match, Sidi manque d’ouvrir la marque. Lancé en profondeur, il met la balle au-dessus de la transversale (1re). Après cette occasion vendangée, l’attaquant de Bamboutos FC allait rectifier le tir une minute plus tard.

Le 13 avril 2017
commentaires

Esseulé au second poteau, il reçoit un centre venu du flanc gauche, puis bat le dernier rempart des Tamkouo (0-1, 2e). Ce but met les visiteurs en confiance. Sur la terre nue du stade de Bafang, ils parviennent à enchainer les passes avec comme chef d’orchestre, son métronome Henry Orock.

La bonne forme des Mangwa Boy’s est récompensée par un second but. Sur un coup franc excentré à l’entrée de surface d’Unisport, Pierre Ndjessi trouve René Ndi qui, d’une tête bien ajustée, envoie Adrien Gwet ramasser le balle au fond de sa cage (0-2, 28e). En dépit de cette avance rassurante, Bamboutos FC maintient la pression et se procure des occasions nettes qui seront mal négociées.

Avant le départ à la pause, Jovanovic Sinisa, le coach serbe des Tamkouo procède à la révision de son effectif en faisant entrer deux nouveaux joueurs dont Raymond Kamleu. Vif et technique, le meilleur joueur de Ligue 2 la saison dernière portera moult fois le danger dans la surface de Bamboutos FC qui, de moins en moins rassurante, multiplie les fautes. C’est d’ailleurs sur l’un des multiples coups de pied arrêté obtenu, qu’Unisport réduira la marque grâce à Raymond Kamleu qui reprenait merveilleusement un centre de l’un de ses coéquipiers (1-2, 65e). Les sang et or du Haut-Nkam tenteront en vain de profiter de la fatigue de leurs adversaires. et au finish, il vont s’incliner comme c’est devenu fréquent à domicile.

Gaël Tadj, à Bafang


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches