UMS de Loum : Situation confuse sur le banc de touche

Camfoot

Le banc de touche du club leader de Ligue 1 serait il acéphale depuis une semaine ? A Loum, tout le monde semble ébahi de l’ambiance qui prévaut au sein du club. Emmanuel Likoumba, limogé il y a plusieurs mois, aurait été contacté pour revenir. De son coté, Adolphe Eke que certains annoncent être malade, crie au complot, à la suite de cette rumeur qui l’écarte du groupe depuis son match nul contre Eding dimanche dernier. Les deux techniciens se trouvent à Loum depuis quelques jours.

Le 2 juillet 2016
commentaires

« J’ai été contacté pour venir à Loum discuter avec les responsables de UMS, et si tout marche bien, nous allons cheminer ensemble jusqu’à la fin de la saison ». C’est ainsi que Emmanuel Likoumba s’exprimait sur les onde de Radio Équinoxe au journal des sports ce vendredi. Ainsi, le technicien resté au chaumage depuis son départ de UMS serait en discussion pour un éventuel retour en club.

En face, l’entraîneur actuel, Adolphe Eke, resté à Yaoundé après la sortie contre Eding pour régler « des affaires personnelles », mais dont on a annoncé l’hospitalisation est rentré jeudi à Loum pour peaufiner la préparation avec l’équipe qui affrontera Union Sportive de Douala dimanche pour de compte de la 24e journée. Le technicien se dit surpris et étonné des rumeurs : « Tout ce qui se dit est là est faux. Je me porte bien. J’ai eu quelques bobos, mais ça va. Je pense sincèrement que c’est un complot. Il y a sans doute des gens dans le staff administratif qui ne veulent plus de moi, je ne sais pourquoi. Mais, moi je sais que je n’ai aucun problème avec le président Kwemo que je respecte. Jusqu’ici, je suis l’entraîneur principal du club, mais,il peut y avoir quelqu’un pour me remplacer en cas d’empêchement. C’est ce que le président m’a dit ».

Des sources sur place dans la ville de Loum font état de ce que cette situation perturbe le groupe qui s’est entraîné cette semaine sans son coach principal. Elles indiquent aussi que c’est probablement un limogeage voilé de Eke, le président du club étant un spécialiste astucieux du limogeage surtout lorsque les résultats ne sont plus positifs. Depuis plusieurs journées, UMS fait du surplace malgré son statut de leader de Ligue 1.

Karl Jaspers, à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches