Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Ums de Loum : Le président et le coach principal à couteaux tirés

Mtn elite one

Ums de Loum : Le président et le coach principal à couteaux tirés

N’eût été de l’intervention de la police et de leurs collaborateurs, les deux hommes en seraient venus aux mains dimanche dernier lors de la rencontre de la 14e journée au stade municipal de Loum.

Camfoot

Scène incroyable, mais certainement moins surprenante pour ceux qui connaissent les habitudes du président de UMS de Loum, Pierre Kwemo. Au cours de la rencontre (0-0) de la 14e journée qui a opposé dimanche dernier, Ums de Loum à son voisin, Stade Renard de Melong au stade municipal de cette ville, Pierre Kwemo descend de la tribune et s’en prend à l’entraîneur principal, Bonaventure Djonkep, son ami de longue date.

Le 17 mai 2017
commentaires

Il revendique, selon des témoins, le remplacement d’un joueur, mais le staff technique ne s’est pas exécuté, du moins, en faisant entrer le joueur sollicité. Vexé, le fondateur du club s’en prend au patron du banc de touche. Seule l’intervention des forces de sécurité et des autres membres du staff, selon nos témoins, le duel verbal se serait achevé en coups de poing. Face au refus catégorique du responsable de l’encadrement technique, le maire de Bafang sur le champ, aurait annoncé la fin de règne de Djonkep à Loum.

C’est ainsi que depuis dimanche, les rumeurs sur son limogeage se propagent dans le milieu du football. Cependant, sur le terrain ce technicien, vaque normalement à ses occupations quotidiennes avec l’équipe championne en titre du Cameroun. C’est dans la sérénité que cette formation de Loum a effectué sa traditionnelle séance d’entrainement lundi et mardi. Entre temps, les proches du Maire continuent à proclamer à la presse que l’homme politique ne veut plus entendre parler de ce technicien, qui a conduit le club depuis le début de la saison. De son côté, Bonaventure Djonkep, confie qu’il attend de recevoir sa lettre de licenciement pour faire ses bagages.

Pour l’ancien Lion Indomptable, c’est une question de procédure. Tout doit se faire de manière correcte puisqu’il est lié à UMS de Loum par contrat. Et si le contrat est rompu, la contre-partie devrait s’appliquer automatiquement et tous les émoluments payés. Selon nos sources, le montant de ce contrat est estimé à 8 millions FCFA.

Défilé des coachs

Une histoire à suivre surtout quand on sait que le président Kwemo de Loum est un habitué des frasques avec les entraîneurs. Avant Adolph Ekeh qui a conduit l’équipe jusqu’à la fin de la saison dernière, le Président du parti politique, Union des Mouvements Socialistes (UMS) s’était attaché les services de plusieurs techniciens. Olivier Nankam, s’est vu éconduire après seulement deux journées. Ensuite le banc de touche a enregistré le passage d’Anicet Mbarga, Nicolas Tonye Tonye ... Des coachs dont les contrats ont été rompus du jour au lendemain, sans aucune explication valable de leur employeur. Si le départ de Bonaventure Djonkep se confirme finalement, on se demande bien quel autre technicien aura le courage de conduire cette équipe qui occupe la troisième place du championnat.

Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 21 mai à 00:09, par Appolyn Shamphort En réponse à : Ums de Loum : Le président et le coach principal à couteaux tirés

    ces entraineurs camerounais sont-ils des idiots ? sont-ils à la recherche du travail ou sont-ils tout simplement à la recherche de dignité ? entre un salaire de 400 000f le mois avec injonction du président, le vaurien choisit de partir pour dit-on une affaire de dignité : il oublie que le club est la propriété d’un individu à qui il a remis sa demande d’emploi : une fois recruté il veut prévaloir la dignité des entraineurs au détriment de celle des présidents fondateurs des clubs : maintenant tu es dehors crée aussi ton club où tu ne parleras jamais à l’entraineur ! boutoukou !

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 10:31, par Monkey D. Cabi En réponse à : Ums de Loum : Le président et le coach principal à couteaux tirés

    Un grand coach démissionne et n’attends pas a ce faire chasser pour des trucs comme cela
    si tu étais un grand coach comme tu veux nous faire comprendre, tu ne devais pas attendre qu’on te chasse pour espérer avoir une prime a cause de la rupture de contrat, tu devais démissionner et faire part sa façon de faire au média
    et tu devais faire ça depuis le match a garoua, mais quand tu commence a supporter n’importe quoi après tu ose te plaindre
    vraiment honte a toi et tu sortira par la petite porte

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches