Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue

Renversant Racing – Feutcheu

Après une belle première mi-temps récompensée par deux buts, Racing FC n’a pas réussi à tenir jusqu’à la fin.

Camfoot

Racing FC de Bafoussam n’arrive pas à se départir de ses mauvaises habitudes. Depuis le début de cette saison de Ligue 1, le quadruple champion du Cameroun a habitué ses supporters à des entames flamboyantes et des fins de matchs laborieuses. C’était encore le cas ce dimanche lors de la rencontre qui l’a opposé à Feutcheu FC de Djiko au stade omnisports de Bafoussam, à l’occasion de la 12e journée de Ligue 1.

Le 30 avril 2017
commentaires

Après s’être fait peur à la 2e minute, l’équipe phare du peuple Fussep prend le contrôle du match et trouve l’ouverture du score avant le premier quart d’heure par l’entremise de Nfongang. A la réception d’une passe déviée au niveau de l’entrejeu, il amorce une chevauchée, puis déclenche un tir croise à ras du sol qui s’immobilise dans le petit filet gauche des buts de Feutcheu FC gardés par Sadjo (1-0, 9e). Six minutes avant le deuxième quart d’heure, Ottou allait permettre à Racing FC de faire encore trembler les filets. Dans un cafouillage consécutif à un corner, il remporte son duel et bat Sadjo d’une tête limpide (2-0, 24e).

Euphoriques, les supporters du TPO seront refroidis par la réduction du score intervenue quelques minutes plus tard. Un centre délivré non loin du point de corner gauche de Racing FC trouve Tamnet isolé dans la surface de réparation, l’attaquant du club de Djiko allait inscrire son troisième but de la saison (2-1, 28e). En dépit de leur volonté de reprendre une avance confortable, les enfants du président Sop Tiam Salifou seront bien muselés jusqu’à la fin de la première période.

Avant l’entame de la seconde manche, l’entraineur de Feutcheu FC fait entrer Kué et Tchebemou. Ces deux joueurs vont apporter plus de vivacité dans le jeu de leur équipe. Ils seront d’ailleurs les principaux artisans du but égalisateur. Le premier va administrer un centre qui sera conclu par le second (2-2, 49e). Les joueurs du département du Koung-khi maintiennent la pression et bénéficient de plusieurs occasions nettes de but, mais qui seront vendangées.

A la fin du match les arbitres du match ont dû profiter des services des forces du maintien de l’ordre pour quitter le stade. Plusieurs supporters de Racing FC déçus par la qualité de leur prestation étaient décidés de leur infliger un châtiment à la hauteur de ce qu’ils considèrent comme des frustrations enregistrées tout au long de la rencontre contre leur équipe.

Gaël Tadj, à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches