Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Racing FC ploie sous le poids d’une dette de plus de 40 millions (...)

Difficultés financières

Racing FC ploie sous le poids d’une dette de plus de 40 millions Fcfa

Camfoot

Les dirigeants et les autorités administratives appellent à la mobilisation des fils et filles de la Mifi, ainsi que des opérateurs économiques pour éviter que la situation ne s’aggrave.

Le 11 mai 2017
commentaires

La semaine dernière, à l’initiative du préfet du département de la Mifi, les exploitants des débits de boissons opérant dans la ville de Bafoussam, ont cotisé la somme de 540 000 Fcfa pour soutenir Racing FC. Pour la même cause, le gouverneur de la région de l’Ouest a rassemblé mardi dernier dans la salle de réunion de ses services, les élites et opérateurs économiques. Sauf que la collecte initiée, a permis d’avoir la modique somme de 2 200 000 Fcfa. Ces initiatives des autorités administratives ont permis de collecter au total 2 740 000 Fcfa. Sauf que curieusement, l’équipe dirigeante du Tpo gardait toujours la mine triste. Pour comprendre cet état d’esprit, il faut parcourir le pré bilan présenté par ces dirigeants. Il en ressort que Racing FC est à l’instant un club pauvre et très endetté : logement du coach (400 000 Fcfa) ; engagement de l’encadrement technique (2 350 000 Fcfa), salaire de l’ encadrement technique (3 600 000 Fcfa pour six mois), engagement des joueurs (11 425 000 Fcfa), prime de match (1 545 000 Fcfa), forfait directeur général (1 125 000 Fcfa pour cinq mois), forfait secrétaire général (1 000 000 Fcfa pour cinq mois), forfait directeur administratif et financier (1 125 000 Fcfa pour cinq mois), salaire de joueurs (6 400 000 Fcfa pour deux mois), salaire kiné (200 000 Fcfa pour deux mois), salaire directeur sportif (600 000 Fcfa pour six mois), salaire préparateur physique et garde matériel (600 000 Fcfa pour six mois), salaire ravitailleur en eau (300 000 Fca pour six mois). A ces impayés, il faut ajouter 12 813 000 Fcfa de déficit du bilan financier. Jusqu’à la 13e journée du championnat, Racing FC a dépensé 37 013 500 Fcfa. Or l’équipe en termes d’entrées, n’a eu que 24 200 000 Fcfa.

Le gouverneur de la région de l’Ouest a prié les opérateurs économiques et les élites de la Mifi, à ne pas laisser tomber Racing FC. Notons que les rouge et blanc de Bafoussam (13 points) sont coincés dans la zone rouge de Ligue 1 depuis quelques journées.

Gaël Tadj, à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches