Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Quatre joueurs de UMS suspendus pour corruption

Camfoot

Romuald Monthe, le capitaine et ses coéquipiers, Colins Maifanya, Rostand Kako et Willy Stéphane Namedji sont accusés par l’administration du club d’avoir offert la qualification à Ac Léopards de Dolisie.

Le 22 février 2017
commentaires

Ums de Loum suspend quatre joueurs pour une durée indéterminée, après son élimination, dimanche 19 février dernier de la Ligue des Champions de la Caf, malgré sa victoire (2-1) au match retour des préliminaires joué au Stade la Réunification de Douala. En effet, l’administration du club, présidée par Pierre Kwemo, accuse ces cadres de l’équipe « d’avoir reçu 10 000 000 (dix millions) F Cfa pour lever les pieds afin que l’équipe de Léopards de Dolisie se qualifie ». Il s’agit de Colins Maifanya (gardien de but), Rostand Kako, willy Stéphane Namedji ( attaquants) et le capitaine Romuald Monthe (défenseur), tous de la promotion championne du Cameroun. Ils auraient selon le club passé un marché avec les dirigeants du club congolais pour leur accorder certains avantages pendant le match.

« Nous n’avons pas voulu porter cette information désagréable au grand public afin de protéger le bon déroulement du match. Il est à noter que tous les salaires, primes d’entrainement et primes des matchs ont régulièrement et entièrement été payés. Chaque joueur a reçu une promesse non contractuelle du titre de champion de 400 000 F Cfa à titre de paiement partiel sur un million annoncé », explique le secrétaire général, Joseph Tchungno.

Staff technique

Une source proche du staff technique, conduit par Bonaventure Djonkep, confie qu’ils n’ont pas été informés de cette décision qu’ils ont découverte, tout comme les joueurs, sur les réseaux sociaux. « Il y a eu un mouvement de grève toute la semaine, les joueurs n’ont pas logé à l’hôtel qui leurs a été réservé depuis mardi (14 février 2017Ndr) parce qu’ils réclament de l’argent au club, jusqu’à samedi (18 février 2017Ndr), veille du match. Ils ont refusé de s’entrainer samedi matin. Nous avons géré la situation en interne. Nous n’avons vu aucun membre de l’administration depuis dimanche, même les joueurs concernés n’ont pas été notifiés », soutient cette source.

Primes

Les joueurs accusés pensent qu’il s’agit d’une stratégie adoptée par le club afin de ne pas respecter ses engagements envers les anciens joueurs qui revendiquent les primes d’un million F Cfa, promises par le club en fin de saison dernière. « C’est un coup préparé par le président parce que nous avons réclamé pendant toute la semaine, l’argent promis depuis la saison passée, si on remportait le championnat. Nous avons menacé de boycotter le match si on ne percevait pas nos primes. Le président a confié qu’en cas d’élimination de la Ligue des Champions africaine, il détruira la carrière de certains joueurs. Je ne me reproche de rien, je sais qu’il trouve juste les moyens pour éviter de nous payer », déclare, l’un des accusé. Propos soutenu par un de ses coéquipiers qui affirme que les quatre joueurs suspendus paient les pots cassés de l’élimination du champion du Cameroun en titre de la Ligue des Champions africaine.

Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches