Partenariat entre USD et la clinique Le Suivi

Camfoot

Le club de Ligue 1, Union Sportive de Douala (USD), vient de frapper un grand coup dans le volet médical. Une ambulance médicalisée dernier cri sera mise à la disposition du club lors des matches qui vont se jouer à Douala. Une collaboration qui arrive au moment où les cas de mort subite se font de plus en plus enregistrer dans nos stades et au-delà. 24 heures après l’accord verbal entre le Dr Guy Djomo et Union, nous sommes allés à la rencontre du Docteur, fan de sport et spécialiste en échographie et radiographie.

Le 21 mai 2016
commentaires

Sourire aux lèvres, Dr Djomo n’a pas souhaité que nous remplissions l’audience avant de le rencontrer ce jeudi après-midi. « Laissez le entrer », propose t-il à sa secrétaire. Même si nous apprenons séance tenante par le concerné qu’il ne souhaite pas que nous le filmions, encore moins que nous l’enregistrions. La raison, le partenariat entre les Nassara et la clinique LE SUIVI pour la mise à la disposition de l’ambulance médicalisée est certes là, mais reste aux deux parties de parapher officiellement les documents. N’empêche, Dr Djomo rassure que ce n’est qu’une question d’heures ou de jours. « Les documents n’étaient pas encore prêts quand j’ai rencontré le PCA hier », explique t-il avant de préciser, « je vous confirme l’accord verbal. Nous allons mettre à la disposition du club Union notre ambulance médicalisée moderne lors des rencontres de Douala pour un début, et lors de quelques séances d’entraînement du club à Bonamoussadi. Tous les dimanches au stade de la Réunification, nous serons là. Après on verra si nous pourrions aller au-delà… »

Deuxième ambulance en route

Le Docteur ne compte pas s’arrêter là. « Par ailleurs, permettez-moi de vous dire aussi que une deuxième ambulance médicalisée arrive dans les prochains mois. Vous savez, l’année dernière, il y a eu trop de décès dans nos stades, et nous avons été choqués ». Ces propos captés au cours de notre entretien en off sont du Dr Djomo. Le spécialiste n’a trouvé aucun inconvénient à ce que nous les publions.

Ainsi donc, la phase retour va débuter avec un peu plus de sérénité chez les Nassara, eux qui ont failli perdre un joueur il y a quelques jours lors d’une séance d’entrainement. Selon certains responsables du staff médical du club au million de supporters, le cœur du joueur a failli lâcher, pas très loin d’un arrêt cardiaque. Une collaboration qui va profiter aux deux parties, et à l’avenir elle pourrait s’élargir à la Ligue de Football Professionnelle du Cameroun (Lfpc), à en croire les partenaires, qui souhaitent ainsi apporter une solution aux problèmes que rencontre le sport et le football camerounais dans son volet médical.

Karl Jaspers, à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches