Panthère - Aigle : On a frôlé le pire

Camfoot

Au delà du spectacle produit sur l’aire de jeu, le charme des grands derbys se trouve également dans l’ambiance autour de ces matchs particuliers. Panthère-Aigle, derby de la région de l’Ouest, disputé le dimanche 13 mars dernier au stade municipal de Bangangté en match comptant pour la septième journée du championnat national Ligue 1, n’a pas dérogé à la règle.

Le 16 mars 2016
commentaires

Après le coup d’envoi de la rencontre, les visiteurs semblent avoir de l’ascendant sur les locaux. Les supporters du Nzuimanto ne comprennent rien, lorsque l’un d’eux qui habite la ville de Dschang, pointe un supporter de El Pacha posté derrière les buts leur équipe, comme étant « le marabout de l’Aigle ». Soudain les supporters de la Panthère s’engagent à le faire quitter de force. Sa réticence va engendrer de vives échauffourées. Alors que la situation est sur le point de dégénérer en bagarre générale, les forces du maintien de l’ordre interviennent et interpellent le présumé « marabout » qui sera gardé à la brigade Ter de Bangangté. Pendant que cela se produit, les deux équipes poursuivent le match en toute quiétude. A la fin, le fauve du Ndé sort vainqueur (2-0). L’arbitre central de la rencontre a certes donné le coup de sifflet final, mais les prolongations allaient se jouer hors du stade. Et les centaines de supporters du rapace de la Menoua vont prendre d’assaut la brigade de gendarmerie où l’un des leurs, a été gardé. Furieux, ils sont prêts à tout casser lorsque le sous-préfet de Dschang s’y mêle pour les appeler au calme. Celui-ci se chargera ensuite à plaider avec succès pour la libération de ce supporter. Libre il s’est joint aux autres pour retourner à Dschang déçus de la dévoration de l’Aigle par la Panthère.

Toutefois, ce natif du Ndé résidant à Dschang où il est propriétaire d’un restaurant très fréquenté, y est désormais indésirable à cause de sa « traitrise ». Nombre de supporters ne cachent pas leur intention de lui faire la peau si jamais, il osait remettre les pieds dans la cité climatique.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches