• Accueil
  • Championnat
  • Omar Blaise Pepouna : « comme une équipe qui vient d’ailleurs »

Omar Blaise Pepouna : « comme une équipe qui vient d’ailleurs »

Camfoot

L’entraîneur de Vautour FC parle de ce derby historique qui mettra aux prises deux clubs de la ville de Dschang dimanche prochain, en match comptant pour les trente deuxième de finale de la Coupe du Cameroun.

Le 22 juillet 2016
commentaires

Comment préparez-vous ce match contre Aigle ?

Je dois d’abord remercier le bon Dieu pour nous avoir permis d’atteindre cette phase de la compétition. Et je tiens aussi à dire qu’au sein du club de Vautour de Dschang, il y a quelques petits problèmes qui règnent depuis. Vous êtes sans ignorer que ces équipes régionales ont trop de problèmes financiers. Et nos joueurs manquent même le minimum pour la récupération. Concernant la préparation du match de dimanche, nous sommes à pied d’œuvre depuis une semaine. Nous travaillons au moins deux fois par jour. Et j’essaye de motiver les enfants moralement, j’essaye de les nourrir d’espoir. Je les invite à croire en leurs capacités.

Ce derby de la ville de Dschang est-il un match particulier pour vous ?

Oui, c’est un match particulier pour moi, surtout que je suis au début de ma carrière. Et je dois vous avouer que c’est le meilleur match de toute ma vie que je compte livrer ce dimanche avec mes poulains.

Ce match ne vous fait-il par peur ?

Non, ça ne me fait pas peur, d’autant plus que pour me qualifier, j’ai battu la seconde équipe de Feutcheu (Bombarbier Fc de Bandjoun) qui n’était pas du tout une équipe facile. Ça s’est joué, et pour atteindre ce stade de la compétition, nous sommes à trois matchs gagnés.

Parler nous de cette équipe de Vautour

Nous sommes dans une ville estudiantine. En début de saison, nous lançons des recrutements. Les joueurs qui se présentent et sont soumis à un test au terme duquel les meilleurs sont retenus. J’ai sélectionné un groupe de débutants, puisque la plupart n’avait pas encore évolué dans un club. J’ai pu les réunir, leur parler, les motiver. Nous occupons une bonne place dans le championnat régional de deuxième division de l’Ouest. Ce qui prouve que nous travaillons.

Le public de Dschang ne vous fait-il pas peur ?

Je dois dire oui ! Puisque nous, encadreurs et les joueurs de Vautour, sommes menacés dans la ville de Dschang par les supporters de Aigle. Partout où nous passons, on nous dit que c’est un derby et que Aigle doit gagner. Pire, que si nous marquons un seul but, nous allons voir. Mais sommes de Dschang et nous allons jouer. Si le public vient pour Aigle, nous n’allons pas nous occuper de ce public ; mais nous allons jouer pour nous-mêmes, exactement comme une équipe qui vient d’ailleurs affronter Aigle.

Interview réalisée par GT


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches