Maltraitance des joueurs : UMS condamné

Camfoot

La place de leader de Ligue 1 qu’occupe actuellement le club dirigé par Pierre Kwémo n’est visiblement pas le signe de sa gestion harmonieuse. Dans le traitement de ses ressources humaines, il y a beaucoup de choses qui sont à revoir. Du moins si l’on s’en tient à l’avalanche de condamnations que la Chambre de nationale de résolution des litiges (Cnrl) de la fédération camerounaise de football (Fécafoot) vient de prononcer à l’encontre ce club.

Le 6 juillet 2016
commentaires

Cité dans de multiples affaires, l’équipe du département du Moungo s’en est sortie perdante. Et doit payer plus d’un millions Fcfa aux joueurs plaignants.

Affaire WAMBO Eric contre Union des Mouvements Sportifs (UMS) de Loum : contradictoirement à l’égard des parties, la CNRL de la FECAFOOT a dit résilié le contrat de joueur liant les parties et a condamné UMS à payer la somme de 610 000 F CFA au joueur WAMBO Eric, ventilée comme ci-après : 400 000 F CFA d’arriérés de salaires, 200 000 F CFA de complément de salaires et 10 000 F CFA de prime de match.

Affaire ZIBI MBATSOGO Patrick Arnold contre l’UMS de Loum : contradictoirement à l’égard des parties, la CNRL de la FECAFOOT a dit résilié le contrat de joueur liant les parties et a condamné l’UMS à payer la somme de 700 000 F CFA au joueur, ventilée comme ci-après : 500 000 F CFA d’arriérés de salaires, 150 000 F CFA de complément de salaires et 50 000 F CFA de primes de matches.

Affaire JEMBA Philippe contre l’UMS de Loum : contradictoirement à l’égard des parties, la CNRL a dit résilié le contrat de joueur liant les parties et a ordonné la libération du joueur.
Affaire KEPDEP WAMBA Marcel contre l’UMS de Loum : la CNRL a rabattu le délibéré et a renvoyé cette affaire au 3 août 2016 pour production du contrat du joueur.

Affaire MANDJONGUI MBONDO Guillaume Blaise contre l’UMS : cette affaire a été renvoyée au 3 août 2016 pour convocation de l’UMS

Ces décisions ont été prononcées le 1er juillet dernier. Le Syndicat National des Footballeurs Camerounais (SYNAFOC) était le représentant de certains joueurs à la Chambre Nationale de Résolution des Litiges (CNRL) de la FECAFOOT.

Gaël Tadj, avec cellule de communication du Synafoc


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches