Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Lion blessé et Apejes de Mfou sur la pelouse des incertitudes

Camfoot

Sixième au classement avec seulement 16 points, le détenteur de la Coupe du Cameroun qui effectue un déplacement plus ou moins incertain au stade Gaston Ngangui de Nguenack à Bafang pour arracher les trois points de cette 12e journée, affronte une lanterne rouge, déterminée à remonter la pente en commençant par une victoire face à son adversaire du jour.

Le 30 avril 2017
commentaires

Ce n’est pas un Apejes de Mfou tout feu tout flamme qui affronte Lion blessé de Fotouni demain. Loin s’en faut ! L’inoxydable équipe qui proposait un jeu chatoyant et des buts au public la saison dernière, a étrangement enfilé le maillot de l’incertitude cette année. Déjà éliminés de la Coupe des Confédérations de la Caf, les Académiciens ne sont pas visiblement au bout de leurs peines. C’est à croire que plus le temps passe, les problèmes s’amoncellent au sein de l’équipe chérie de la Mefou et Afamba. Entre difficulté de former un noyau dur après le départ de certains joueurs clés, perte de points en fin de match et un effectif pléthorique que le staff dirigeant a décidé de compresser, l’équipe d’Aimé Léon Zang n’arrive plus à carburer au diesel. Tenez, le président vient de se séparer de sept joueurs. 38 au début de la saison, l’équipe de Mfou compte désormais 31 joueurs depuis que Françis Tombi Aleme, Simon Tjeck, Boris Atcham Yannick samba II et Pascal Lebongo et Kwathong ont été priés d’aller voir où l’herbe est verte.

Oumarou Sokba sous pression

Un dégraissage que les fans espèrent payant étant donné que la survie du club au sein de l’élite en dépend. Même si le fauteuil de 6e n’est pas en soit un mauvais rang, l’on n’envisage pas l’avenir sous un soleil radieux à Mfou. Du coup, Herman Sokba Oumarou, l’entraineur, a une grosse pression sous les épaules. Une victoire à Bafang lui sera d’un grand soulagement en ces temps où le vent de l’instabilité souffle sur les plaines de Mfou. Le bonheur ou le malheur a voulu que le client de la journée soit le bon dernier du championnat. Toujours en course pour une victoire cette saison, l’équipe chérie de Foutouni ne devrait pas poser beaucoup de problème à Apejes. Surtout qu’elle possède actuellement la plus mauvaise attaque avec 1 but inscrit en 11 matchs et la pire défense du championnat. Une occasion en or pour faire pleuvoir des buts.
Toutefois, Lion blessé dont l’inconfort dans le tableau de classement doublé de la crise qui secoue la case de la deuxième équipe de cœur des Haut-Nkamois, ont poussé les élites et les autorités traditionnelles à se pencher sur ce malade agonisant, a promis au public de jouer son va-tout face à Apejes. Dans l’impossibilité d’arracher les trois points de cette 12e journée, un match nul serait synonyme d’espoir pour cette jeune équipe qui continue de croire que rien n’est encore perdu et que cette mauvaise passe sera vite résolue. Le réveil peut commencer demain ne sait-on jamais. Balle au centre. Demain n’est plus loin !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches