Ligue de l’Ouest : la difficile transition

Camfoot

Après moult péripéties, l’organisation d’une assemblée générale ordinaire a débouché sur l’élection d’un nouvel exécutif, conduit par Samuel Wembé, à la ligue régionale de football de l’Ouest, l’année dernière. Malgré ses bredouillements, cette nouvelle équipe avait néanmoins pu conduire jusqu’à son terme le championnat régional de deuxième division, démarré sous la houlette du précédent président Joseph Feutcheu. Le premier véritable galop d’essai de l’équipe Wembé, était donc l’organisation de l’intégralité du championnat cette saison.

Le 31 mars 2016
commentaires

Mais à peine le championnat a-t-il été lancé que les couacs sont déjà enregistrés. Au cours d’une réunion avec les présidents de clubs il y a quelques jours, le secrétaire général de cette ligue de football, Philippe Fodjo Tabopda a remonté les bretelles aux présidents de clubs qui ne se hâtent pour l’achat des licences des joueurs. Suite au constat d’un manque d’engouement général des présidents, le championnat a été suspendu pour permettre à tous les clubs de se mettre à jour. Mais rien ne peut rassurer qu’au 9 avril 2016 (date de la reprise) qu’ils se soient conformés. En effet par le passé, ils bénéficiaient de la générosité de l’ancien président de la Ligue régionale. Avant le début de chaque saison, Joseph Feutcheu achetait à titre personnel, une dizaine de licences pour chaque club. Il accompagnait ces licences d’une dizaine de ballons et autres équipements sportifs.

Lors de la campagne, Samuel Wembé promettait de faire mieux. Aux présidents de club, il faisait la promesse d’utiliser de son entregent pour trouver des sources de financements aux clubs et à la Ligue, à la faveur de l’autonomisation des ligues régionales. Aussi rassurait-il de mettre ses propres moyens s’il le fallait en attendant l’enrôlement d’un sponsor ou d’un mécène. Au-delà de ce mielleux discours, les actes concrets restent attendus. Toutefois, au cours de l’ouverture de la saison le 12 mars dernier, Samuel Wembé avait annoncé qu’il a offert trois licences à chaque club. Il restait donc aux présidents des équipes à les compléter. Sauf qu’ils ont par le passé été habitué à en recevoir presque l’intégralité. Pourtant là, c’était avant. Sous l’ère d’un mécène à leur service.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 2 avril à 07:54, par newbell En réponse à : Ligue de l’Ouest : la difficile transition

    Ce cancre fait quoi dans lefootball ? champion de la corruption , où prend-t-il cet argent pour payer les licences ? Même dans le gardiennage où il exploite les vigiles, il ne sait pas gerer une société. et ces la ligue qu’il va gérer ? peut-il jouer un match sans donner l’argent à un arbitre ? chaque match il chasse un ou 2 joeurs et c’est sa le football ? il doit se mettre a l’école dans tous les domaine.
    ceparvenu n’est qu’un aventurier dans le football, suivez ses debats a la télé où il achète les trenche d’entenne. peut-il construire une frase cohérente ? il fait honte ! tous les militaires sont-il babare comme lui ? il veut se comparer au puissant Wembé samuel ? on n’a pas besoin de lui dans notre football si oui de l’argent qu’il a a gaspiller.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches