Ligue 1 : Union défait Botafogo

Camfoot

Les Nassaras Gamakai sont sortis vainqueur du duel qui les opposait à Botafogo de Douala ce dimanche après-midi au stade de la Réunification de Bépanda (1-0). Le match se jouait dans le cadre de la douzième journée de Ligue 1.

Le 18 avril 2016
commentaires

Samuel Nlend l’unique buteur de la rencontre peut être content. Le but qu’il a marqué a permis à son équipe de remporter les trois points de la journée et de ne pas se laisser distancer par le leader provisoire au classement.

Sur une faute du défenseur Eric Atoh Tangi de Botafogo sur Frantz Pangob à l’entrée de la surface de réparation, Nlend arme sa frappe et transperce les buts. Il était entré au jeu 20 minutes avant son coup de génie.

Le match

Lla rencontre en elle-même était difficile et pauvre en action. Dès le coup d’envoi, c’est Botafogo qui se lance le premier et montre son envie. Devant une équipe d’Union de Douala timorée, Pierre Francis Baliang, Rodrigue Tchatoua et William Boris Hamadou déroulent. Ils passent à coté des l’ouverture du score dès la dixième minute. Sur un corner dévié de la tête par Atangana Francis la balle reprise au rebond par Jacques Tabi effleure le montant droit des buts de Pouaty Moise, le portier de Union. La frayeur est grande mais Union résiste.

25ème minute : Botafogo qui a pris le match à son compte revient à la charge. Sur coup franc à l’entrée de la surface de réparation, Jacques Tabi Ekangue oblige Pouaty à se détendre pour dévier le ballon en corner. Les Nassara ne tiennent plus malgré les nombreux cris de Diallo Siewe qui rappelle aux joueurs de se repositionner. Pouaty à la 30ème minute une fois de plus va sortir la grande classe pour dévier de la main gauche cette frappe d’Achille Fokem qui filait dans les buts.

Franck Happy, le PCA des Nassara, gronde à la tribune. Union, acculé et accablé, va se prendre en main. Nken Nguiladjoue titularisé capitaine du jour offre d’ailleurs la première occasion à son équipe. Après avoir mis dans le vent toute la défense de Botafogo et pris de court le portier, sa frappe que l’on croyait dans les filets n’est pas cadrée. (30ème). Quelques minutes plus tard, Andoulou Serges sonne la charge et oblige Armel Tobia de se détendre pour stopper ce ballon qui filait dans les buts (38ème). C’est sur le score de zéro but partout que Juenkou Aurélien renvoie les deux équipes aux vestiaires.

A la reprise, Union double son intensité de jeu. Diallo Siewe fait entrer coup sur coup Eric Franck Same, Atsou Seko serges et Samuel Nlend qui changent le cours du jeu. Ces substitutions mettent Botafogo sous pression et l’oblige à faire à la 82ème minute la faute qui conduit au but.

Union de Douala tient ainsi sa deuxième victoire consécutive.

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches