Ligue 1 : Bamboutos et Eding dos-à-dos

Camfoot

Bamboutos contre Eding a ouvert le bal des rencontres de la 29ème journée du championnat de Ligue 1. Au Mbouda Municipal Arena, l’équipe locale n’a engrangé que le point du match nul. Devant son nombreux public, les Mangwa Boys ont montré une piètre visage, la faute, avons-nous appris, à la guerre qui divise depuis quelques jours le coach Portugais Salvador et son collègue Camerounais Fanya Fanya.

Le 6 août 2016
commentaires

Absent des tribunes, le sorcier blanc qui attend toujours sa licence est apparu en fin de match sous les applaudissements nourris d’une bonne partie des supporters qui ont scandé son nom.

"Nous ne voulons plus de Fanya Fanya", nous expliquait un spectateur. "Il a monté tous les joueurs contre le blanc. Contre Panthère, le portugais a demandé aux joueurs de boire de l’eau au terme du match avant de monter dans le bus, mais le coach Fanya s’est farouchement opposé, déclarant que le blanc c’est qui pour décider " ; expliquera un membre influent du club rencontré ce jour.

Cette version des faits s’oppose vertement à celle des proches du coach qui estiment que le coach portugais veut jouer à la victime, alors qu’il est simplement incompétent. " Un entraîneur qui n’a pas de diplôme fait quoi dans un banc de touche ? Pourquoi la Fécafoot ne lui a pas encore délivré la licence ? Ce monsieur n’est pas sérieux. Il veut juste créer les problèmes au coach Fanya, qui depuis 6 matches, ne perd pas en tant que coach principal" ; déclare un fervent supporter.

Entre les joueurs aussi, c’est la scission entre les pro-Salvado, moins nombreux, et une bonne partie acquise à la cause de Fanya.

Le score de ce samedi a donc plongé tout le groupe dans la frustration. Contacté par téléphone, le président Tagouh n’a pas donné suite à notre appel. Alors que nous quittions le stade, une importante réunion se tenait à l’hôtel Mangwa de Mbouda.

Karl Jaspers, à Mbouda


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches