Joseph Briand Ndoko : « voir onze leaders sur la pelouse »

L’entraineur de l’Aigle Royal de la Menoua, qui fêtera ses 32 ans le 23 juin 2016, fait le point sur la préparation de son équipe en vue du top match de la 8ème journée du championnat de Ligue I camerounaise de la saison 2016. Ses poulains affrontent New Star de Douala au stade de la Réunification.

Le 19 mars 2016
commentaires

On s’achemine vers la rencontre New Star de Douala contre Aigle Royal de la Menoua. C’est le top match de la 8ème journée de Ligue I, édition 2016. Comment l’avez-vous préparé ?

Je tiens d’abord à dire que c’est une rencontre à 03 points, quelle que soit l’envergure que cela peut prendre. On a travaillé toute la semaine pour que les gars fassent un top match dimanche, en fonction de la taille de l’adversaire et de nos ambitions. Nous avons beaucoup insisté sur la rigueur défensive, car c’est cela qui nous a fait défaut contre la Panthère sportive du Ndé. Nous avons aussi retravaillé l’offensive, puisqu’il nous faut marquer les buts.

Comment entrevoyez-vous cette rencontre ?

C’est vrai que certains supporters sont pessimistes au vu des difficultés que l’équipe a pour scorer. Mais nous ne voulons pas rentrer dans ce pessimisme. Je reste optimiste. Nous entendons rester dans notre philosophie : jouer au sol, jouer sans pression, posséder le ballon le plus longtemps possible. Car, nous savons que, pour que l’adversaire marque, il faut qu’il ait le ballon. J’attends que mes joueurs donnent le maximum de ce qu’ils ont dans les jambes.

L’attaque, comme vous le dites vous-même, n’est pas prolifique (deux buts en sept matches) en dépit d’une bonne défense. Avez-vous prévu des changements dans ce compartiment ?

Je préciserais simplement que si ceux qui jouent ne marquent pas, ce n’est pas parce qu’ils ne veulent pas le faire. Lorsqu’un attaquant va marquer, il va débloquer le compteur pour tous les joueurs de ce compartiment. Je suis un partisan de la méritocratie. C’est aux entrainements que chaque joueur me montre qu’il a envie de figurer sur la liste. La conjoncture ne fait pas décréter les changements.

Qu’est-ce qui change dans la liste des 18 joueurs que vous emmenez à Douala, par rapport celle contre la Panthère ?

D’ores et déjà, on fera sans Henry Orock, lequel a joué en défense centrale contre la Panthère sportive du Ndé. Il est suspendu pour accumulation de cartons jaunes. On note aussi Armel Nguene Nguene II, qui est en stage avec la sélection des moins de 17 ans. Nous entendions le jeter pour la première fois dans la bataille à l’occasion du match contre New Star. On a Isaac Junior Noubissi Kamga qui est étudiant. Il ne s’est pas beaucoup entrainé pendant la semaine pour des raisons d’examens à l’Université. Il n’a donc pas pris part aux séances les plus importantes de la semaine. En dehors de ces absents que j’ai remplacés par Yvan Guebedema, André Narcisse Essomba et Gaetan Kamdem, l’équipe ne change pas beaucoup. Je ne suis pas partisan des changements, juste pour les faire. Ceux qui jouent jusqu’ici m’ont très souvent donné satisfaction dans le contenu.

Quel est l’état psychologique de vos joueurs ?

Je crois que la défaite face à la Panthère sportive du Ndé a eu deux effets sur eux. Cela les a plongés dans une introspection. Et finalement, ils se sont boostés et ont accepté la pénibilité du travail qu’il y avait à faire. Je ne veux pas que le pessimisme des supporters par rapport à notre attaque affecte les joueurs. Nous nous créons beaucoup d’occasions de buts. Il faut beaucoup travailler pour pouvoir le faire. Et je tire un coup de chapeau à mes poulains pour cela. Dimanche, j’ai envie de voir onze leaders sur la pelouse. Si c’est le cas, le but peut venir de partout.

Propos recueillis par Hindrich ASSONGO
(Département de la communication et du marketing
de Aigle Royal de la Menoua)

Liste des 18 joueurs de l’Aigle Royal de la Menoua retenus par l’entraineur Joseph Briand Ndoko pour le match contre New Star de Douala du 20 mars 2016

1- Sévérin Kouame Kouame
2- Emmanuel Yokam
3- Abdoulaye Alingar
4- Dimitri Kemgue Dongmo
5- Albert Simplice Moukoko
6- Prince Harold Nyam à Ireki
7- Michel Fongang
8- Alim Moundi (capitaine)
9- Franck Kiben
10- Martial Bikoko
11- Staker Emmanuel Njoh Njoh
12- Baba Oumarou
13- Friday Eze Emeka
14- Maximilien Francis Ebembe Elimbi
15- Gaetan Kamdem
16- Yvan Guebedema
17- Philippe Essama Bengono
18- André Narcisse Essomba


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches