Jeanine Christelle Djomnang, 48 heures après Ekeng Ekeng

Camfoot

Le football camerounais a perdu un autre valeureux soldat ce dimanche, moins de deux jours après que l’international Ekeng Ekeng ait quitté la scène en Roumanie. Jeanine Djomnang est tombée lors de la séance d’échauffement avant le match qui devait opposer Femina Stars à Louves Minproff au stade municipal de Nko’ovos.

Le 9 mai 2016
commentaires

Elle ne verra jamais l’Hôpital Régional d’Ebolowa, puisqu’elle s’est éteinte pendant le trajet.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 15:35, par Franck En réponse à : Jeanine Christelle Djomnang, 48 heures après Ekeng Ekeng

    Tout d’abord sincères condoléances aux familles épleurées.
    Toutefois j’aimerai qu’on ne s’arrête pas à l’émotionnel en occultant les vrais questions comme :
    - Pourquoi les joueurs africains sont ils d’avantage sujets à des soucis cardiaque ?

    Pour moi la réponse se trouve dans le fait que nous avon fait le choix de nous investir dans le sport de haut niveau (dirigeants comme sportifs) sans toujours avoir les bonnes pratiques du milieu.
    A mon sens le suivi médical n’est pas de rigueur au niveau structurel tout comme l’hygiène de vie indispensable au niveau des sportifs.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:36, par georgy En réponse à : Jeanine Christelle Djomnang, 48 heures après Ekeng Ekeng

    Ma soeur repose en paix

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches