Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Championnat
  • Guy Djiepnang : « C’est l’immaturité de nos attaquants qui nous a fait défaut  (...)

Racing – Apejes (0-1)

Guy Djiepnang : « C’est l’immaturité de nos attaquants qui nous a fait défaut »

L’entraineur de Racing FC de Bafoussam décrie le manque d’adresse étonnant de sa ligne offensive. En dépit de la défaite à domicile (0-1) contre Apejes de Mfou, il reste optimiste pour la suite.

Le 31 mars 2017
commentaires

« Nous avons toujours cet éternel problème de finition. Parce qu’on prend un but à la 30e minute ; puis en seconde période, on essaye de faire le jeu dans la moitié de terrain d’Apejes, se créant quelques occasions que nous n’avons pu mettre au fond des filets. Je pense également que c’est l’immaturité de nos attaquants qui nous a fait défaut. Pour une équipe qui en veut, et qui est menée, je ne comprends pas comment un attaquant peut manquer cette occasion de la 93e minute, qui nous aurait permis d’enlever au moins un point. C’est très difficile, mais on ne désespère pas. Les supporters ont pleinement raison d’être en colère, je les comprends. Quand ça ne marche pas, c’est normal qu’ils disent tout ce qu’ils disent et avec raison. C’est la preuve qu’ils aiment leur équipe et ils veulent la voir gagner. Pour chacune de nos rencontres, nous regardons l’état de forme des joueurs et c’est ça qui oriente nos choix. C’est pourquoi, l’équipe change en fonction des matchs.

Le problème de mes joueurs n’est pas lié à leur prise en charge parce qu’ils sont dans de meilleurs conditions pour produire une bonne performance. Pour l’instant, ils ne manquent de rien ; donc leur problème est ailleurs. »

Par GT, à Kouekong


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches