Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Franck Happi : « On espérait avoir un peu plus de titre »

Camfoot

Reconduit au poste de Président du conseil d’administration d’Union sportive de Douala, il présente ses nouveaux challenges à la tête de cette formation qu’il préside depuis 2011.

Le 19 décembre 2016
commentaires

Le congrès vous donne encore la lourde tâche d’administrer Union de Douala pour un second mandat. Qu’est-ce que cela représente pour vous ?

La première chose, c’est la confiance qui m’a encore été accordée par les congressistes. Lorsqu’on est devant notre congrès, c’est toujours un moment où il faut attendre le verdict des autres. Je pense que la confiance qui m’est renouvelée me motive de continuer à travailler pour le bon fonctionnement et la pérennité de notre équipe.

Cette décision implique de nouveaux défis à relever. Quels seront vos priorités ?

Je suis conscient que je ferai face à de nouveaux challenges. Je dois réaliser tout ce que je n’ai pas pu accomplir pour le dernier mandat. On espérait avoir un peu plus de titres, mais on en a eu qu’un seul, quel que soit les circonstances, alors que je pensais qu’en quatre ans Union de Douala aura au moins deux nouveaux titres dans son escarcelle. Ensuite, la restructuration de l’équipe continue, pour l’installer durablement. Avoir des titres c’est une bonne chose, cependant, si l’équipe ne dispose pas d’une base structurelle durable en termes de terrain d’entrainement, siège correctement fonctionnel, relation pérenne entre les dirigeants et les joueurs, ça ne servira à rien. On va continuer à travailler dans ces étapes pour améliorer le fonctionnement et la bonne marche de l’Union sportive de Douala.

A quoi serviront les fonds collectés pendant le congrès ?

Nous avons reçu 24.871.000 F Cfa du congrès, mais ce n’est pas avec ces fonds que nous gérons l’équipe. Il y a des administrateurs qui ont des quotas annuels, des ressources de partenariat qui sont intégrées dans le fonctionnement et le budget de l’équipe. Cette contribution permet de régler certaines opérations ponctuelles. C’est comme un coup de cœur, mais il ne permet pas de régler les problèmes fondamentaux. Nous souhaitons et nous osons croire que le message est passé, qu’il y ait encore plus de solidarité autour de notre équipe pour que ces contributions nous permettent d’atteindre nos objectifs.

Union de Douala est à quel niveau de préparation de la prochaine saison ?

Nous sommes prêts. A l’heure actuelle on n’ignore à quel moment on va démarrer, on espère que ce sera le 21 janvier comme prévu. On a débuté les entrainements le 20 octobre, mais nous sommes obligés de laisser les joueurs partir en congé en début de semaine prochaine pour les reprendre en début janvier, parce que financièrement, c’est très lourd. Entre le 20 octobre et aujourd’hui, on est à près de 7 million F Cfa de dépense rien qu’en prime d’entrainement. C’est énorme. C’est une somme qui était intégrée dans le budget de démarrage du championnat en décembre, mais malheureusement ça été renvoyé. Comme nouvelles recrues, nous avons trois tchadiens, un gardien de but, un attaquant et un défenseur latéral.

Réalisé par Louisa Mang


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches