Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Elite One : Eding au paradis, les promus font la loi

Camfoot

Grâce à son succès 3-2 sur UMS de Loum ce dimanche, Eding Sport de la Lékié termine champion de la mi-saison. Pendant que les clubs de Douala peinent à exister, des promus comme Stade Renard (3e) et Feutcheu (4e) s’en sortent bien.

Le 4 juin 2017
commentaires

Avec respectivement 31 et 28 points avant le coup d’envoi de cette dernière journée de la phase aller de MTN Elite One, Eding et UMS s’affrontaient ce dimanche pour le fauteuil de champion de la mi-saison. Dans un stade Annexe N°1 de l’Omnisports de Yaoundé bouillonnant, le leader du championnat et son dauphin ont servi au public, une rencontre aux allures de finale. Tant elle a répondu à toutes les attentes au vu du niveau de jeu proposé et de l’intensité des deux équipes composées chacune de leurs meilleurs joueurs du moment. Bien sûr, tous les regards étaient tournés vers Fabrice Raymond Fosso, attaquant d’Eding et actuel meilleur buteur du championnat (9 réalisations). Ses coéquipiers et les défenseurs adverses l’attendaient. Surprise ! Ce sont Florent Mounoutouang, Ngondji Ngondji et Ekwalla Ebongue qui ont offert la victoire aux siens (3-2), après avoir été menés 1-2.

Les promus font la loi

Battu une seule fois au cours de cette saison à Bamenda face à Yong Sport Academy (1-0), lors de la 6e journée du championnat, c’est donc une belle page qu’Eding écrit dans le livre de son histoire. Un exploit que « d’anciens » ogres du football camerounais ne parviennent plus à réaliser. Tenez, si l’Union des mouvements sportifs de Loum (28 points), tenant du titre pointe à a deuxième place au classement, des clubs promus cette année ont réussi à faire la loi dans la cour des « grands ». C’est le cas du Stade Renard. Leader du championnat pendant une courte période, le club de Melong termine troisième avec 27 points récoltés grâce à ses 7 victoires, 6 nuls et 4 défaites. Le club aurait même pu déloger UMS s’il avait fait mieux qu’un match nul à domicile contre Racing (0-0), ce dimanche. Comme le Stade Renard, Feutcheu FC (27 points), autre promu s’est également bien démarqué. Grâce à son succès 3-0 sur Dragon, le club de Bandjoun termine 4e.

Les clubs de Douala à la traîne

Coton Sport et ses deux matchs en retard pointe à la 5e place. Avec ses 25 points, le club phare du Septentrion peut toujours chambouler la hiérarchie qui s’est installée derrière le leader Eding. En cas de victoire le 12 juin sur Yong Sport, les Cotonniers devraient passer à la 3e place, à égalité de points avec UMS. Et pendant qu’Apejes (7e), Bamboutos (8e) et Aigle Royal (10e) se sont battus pour exister durant cette phase aller, les clubs de la ville de Douala ont prêché par le mauvais exemple. Avec une équipe des Astres (11e) qui se bat pour garder la tête hors de l’eau, un Union (12e) qui ne fait plus la force et New Stars, avant dernier du classement, les ambassadeurs de la capitale économique du pays ont quelques semaines devant eux, non pas pour se reposer, mais pour redoubler d’efforts au travail. Pareil pour Colombe (16e), le moins classé des trois promus, et Lion Blessé, la lanterne rouge. Le mercato risque d’être très agité, tant parmi les joueurs que les entraîneurs.

Arthur Wandji

Elite One : les résultats complets de la 17e journée

Bamboutos – Apejes : 1-0
Eding – UMS : 3-2
New Stars – Colombe : 2-1
Stade Renard – Racing : 0-0
Canon – Astres : 0-0
Feutcheu – Dragon : 3-0
Aigle – Unisport : 2-1
Union – Lion Blessé : 07/06/2017
Coton – Yosa : 12/06/2017


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches