Dynamo perd malgré Joseph Antoine Bell

Camfoot

L’emblématique gardien des Lions Indomptables du Cameroun, JA Bell, a pris place sur le banc de touche de Dynamo pour son match de ce weekend contre National Polytechnic de Bambui. Qu’à cela ne tienne, Samuel Essome Njangui et ses coéquipiers se sont inclinés sur la plus petite des marges, 0-1. C’est une seconde défaite de suite du club après celle en match en retard contre Douala Athletic Club et complique son maintien en Ligue 2.

Le 22 août 2016
commentaires

La présence de Jo Bell aura donc fait parler. C’est l’opération sauvetage qui était ainsi mis en branle. Le Président du Comité des Sages qui a accueilli très favorablement la démission de Dinaly qui avait pris place comme présidente depuis 6 ans, a certainement su convaincre le gardien africain du siècle.

Mais pour un club comme Dynamo, même la présence de ce motivateur hors-pair n’a pas pu créer de miracle. Même s’il reste encore un peu plus de cinq journées au club pour refaire son retard, match en retard y compris, la peur d’un retour dans l’enfer des divisions régionales commence à hanter les esprits, ce d’autant plus que même avec Bell la formation du Littoral ne se retrouve pas sur le terrain.

Les prochains jours pourraient encore se compliquer davantage pour le club puisque la présence de Jojo sur le banc de touche a relancé le débat sur sa capacité à prendre place sur un banc technique d’un club de Ligue 2 puisqu’il ne détient pas de licence qui lui octroie ce droit. Affaire donc à suivre...

Karl Jaspers


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches