Douala : Canon - Botafogo en affiche

Camfoot

Battu par Ums de Loum lors de la première journée, Canon Sportif de Yaoundé est décidé à ramener ses trois premiers points de la saison ce dimanche à Douala lors de la deuxième journée. Pour Jules Enyegue, le président inter régional des supporters du Littoral et du Sud Ouest, les Mekok me Ngonda ont toujours réagi quand ils sont blessés". Il espère voir tous les supporters du club se rendre massivement au stade de la réunification de Douala encourager l’équipe contre Botafogo.

Le 6 février 2016
commentaires

Ce match sera le plat de résistance de cette journée à Douala. La deuxième affiche qui présente la rencontre Botafogo contre Canon apparaît comme un duel équilibré. Même si le club du centre arrive dans la capitale économique avec aucun point à son compteur, son adversaire du jour n’en compte qu’un seul, engrangé dans son match contre Unisport de Bafang.

Pour le président inter régional des supporters du Canon dans le Littoral et le Sud Ouest, la formation de Yaoundé s’est bien préparée. " Après la défaite contre UMS, les enfants sont rentrés en stage immédiatement à Mbankomo. Ils ont travaillé sur le gazon synthétique de Mbankomo parce que tout le monde sait que Douala a les mêmes infrastructures."

En face, le coach de Botafogo dit ne pas se préoccuper des déclarations et préfère rester sur le terrain : " Nous avons travaillé toute la semaine dans le but de corriger tous les manquements accusés contre Unisport à Bafang. Ce dimanche contre le Canon,mes joueurs savent exactement là où il faut frapper pour faire mal". Maurice Mpondo semble donc confiant avant son duel de ce dimanche 16h00.

Karl Jaspers à Douala


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches