D2 Ouest : Le public boude le lancement de la saison

Camfoot

Après quatre mois de trêve, la saison sportive à la Ligue régionale de football de l’Ouest a été officiellement lancée ce samedi 12 mars 2016 au stade municipal de Bafoussam Bamendzi. Le match d’ouverture entre Cask de Bafoussam et Volcan Fc du Noun, s’est joué devant quelques dizaines de personnes ; essentiellement des autorités dont le représentant du gouverneur de la région de l’Ouest, les forces du maintien de l’ordre et des hommes de média.

Le 12 mars 2016
commentaires

Une absence de spectateurs qui pour d’aucuns, est liée à un amenuisement considérable du niveau de jeu dans cette ligue régionale. Mais Samuel Wembé, patron du football dans cette partie du pays, pense que cela est du au fait que le public sportif hésite encore. Pour lui, le spectacle de la rencontre d’ouverture, qui « était de bonne qualité » devrait davantage inciter le public à revenir dans les stades. Mais Jean Claude Yéréma, technicien de football présent dans les gradins, n’est pas totalement d’avis quant à la qualité de jeu produit par les différents acteurs. « Ça a été un match très moyen pour un début de championnat. Au niveau de la région, les équipes ne préparent pas autant que celles de l’élite. Les entraineurs doivent tirer les leçons de ce début moyen pour qu’on puisse voir de bonnes équipes pendant le championnat », a confié l’entraineur de Bamboutos Fc de Mbouda. Toutefois reconnait-il, il y a quelques individualités dont le talent a parfois chasser l’ennuie chez le maigre public présent.

Au terme d’un match insipide joué sans ambulance, ni secouristes, aucune équipe n’a réussi à tirer son épingle du jeu. Après une maîtrise de l’entame de la rencontre, le club du Noun a été récompensé par un but estampillé Abdel qui reprenait d’une frappe sèche, une passe en retrait servie par l’un de ses coéquipiers (20ème). Ceux qui croyaient que ce but allait changer la physionomie de la rencontre resteront sur leur faim jusqu’à la fin de la première partie. A la reprise, l’équipe de Bafoussam va rapidement refaire son retard grâce à Wamba qui concluait une passe de Zali (48ème). La suite sera faite de fautes techniques et autres déchets qui pousseront le maigre public à pousser un soupir de soulagement au coup de sifflet final.

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches