Ligue1 : Première victoire pour Unisport du Haut-Nkam

Camfoot

C’est un pari réussi que vient de réaliser Unisport du Haut-Nkam. Après un match nul d’un but partout réalisé à domicile face à Botafogo lors de la première journée, les poulains de Sanisa Janovic avaient à cœur de se refaire. Ce qu’ils ont fait en battant les astres de Douala par deux buts contre un.

Le 8 février 2016
commentaires

Le premier but de cette rencontre a été inscrit à la 35e minute par Ronald Mforgang. Bien placé à la limite du hors jeu, il a profité du manque de vigilance de la défense pour inscrire d’un plat de pied parfait le premier but de Unisport du Haut-Nkam. Le second but qui porte l’estampille du capitaine Tchouameni interviendra neuf minutes plus tard, soit à la 44e.

Sur un corner qui traverse toute la défense, il propulse d’un coup de tête le cuir au fond des filets. Malgré les efforts déployés par les poulains de Charlemagne Mbongo, c’est sur ce score que les deux équipes iront à la mi-temps.

Unisport se fait peur

A la reprise, c’est plutôt Astres de Douala qui prend le match à son compte. Repositionné sur le stade, les joueurs mettent à profit les conseils du coach. Ils assiègent le camp adverse. A force d’y mettre la pression, ils font sauter le verrou défensif à la 60e minute.

Sur une bourde du portier Thierry Tangouatio qui relâche un ballon dans sa surface de réparation, Aimé Ngassidjou qui suivait l’action en profite pour réduire la marque. Yimga le virevoltant milieu de couloir droit de l’équipe de Douala manque à plusieurs reprises d’inscrire le second but. Ses frappes à deux reprises échouent sur la barre transversale et sur le montant droit des buts de Unisport du haut-Nkam(74e ; 83e).

Pris de panique après ces actions dangereuses, la ligne défensive de Unisport qui avait pris un but à la dernière minute lors de la première journée, dégage à l’emporte pièce. Ils multiplient des erreurs dans la défense et au milieu de terrain. Des balles qu’ont tenté d’exploiter Astres de Douala qui a entièrement dominé la seconde manche.

C’est le coup de sifflet final de Boyomo Bigueme le central de la partie, qui a libéré l’équipe du Haut-Nkam pris dans l’étau de la panique.

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches