Canon de Yaoundé : Un club, un championnat, trois affiliations

Camfoot

Sauvé in extremis de la relégation la saison dernière, Canon de Yaoundé est bien parti pour connaitre une nouvelle saison tumultueuse en Ligue 1. Alors que le début championnat est imminent, le club de la capitale ne s’est pas encore affilié auprès de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc). Non pas parce que ce que la structure organisatrice des championnats Ligue 1 et 2, n’a pas reçu de demande y afférente, mais parce qu’elle en a reçu même trop. Trois plus précisément.

Le 6 janvier 2016
commentaires

L’une du Canon Saos RC/YAO/2012/B/422, dont se réclame Yéné Laurent Justin ; l’autre de la SASP-CANON RC/YAE/2015/B/49, dont se réclame Mboudou Fabien ; et la dernière du comité de gestion provisoire mis en place par le comité des sages.

Face à cet imbroglio, la LFPC a rendu public ce mercredi 6 janvier 2016, un communiqué à travers lequel, elle « tient à préciser qu’en conformité avec les championnats dont l’article 4 a récemment fait l’objet de la circulaire n°56/LFPC/CPG/DAS/15 , les dossiers d’affiliation des clubs doivent comporter concomitamment les statuts de l’association support et ceux de la société commerciale à objet sportif constituée par la première ».

Par ailleurs poursuit le communiqué signé du général Pierre Semengué, président du comité de gestion provisoire de la Lfpc, « aux termes de l’article 30(2) de la loi n°2011/018/ du 15 juillet 2011 relative à l’organisation et à la promotion des activités sportives, le club sportif peut prendre pour la gestion de ses activités, l’une des formes suivantes : société d’économie mixte (SEM), société à responsabilité à limité (SARL) ou société anonyme (SA)  ». Puis de préciser qu’il ne « saurait être admis, la constitution de plusieurs sociétés ayant le même objet pour le même club. Seule la dissolution de la société précédente suivant les formes prévues par l’acte uniforme Ohada relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt, pourrait constituer la création d’une nouvelle société ». En conséquence, la Lfpc invite le Canon de Yaoundé « à se conformer à la loi et aux règlements en vigueur et aux règlements de la Ligue pour que son règlement soit valide ».

Gaël Tadj


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches