Ligue 2 : Etoa Meki contraint Dac 2000 à un match nul

La rencontre comptant pour la première journée de la Ligue 2 s’est achevée par un match nul et vierge (0-0) au Stade de la Réunification de Bépanda

Camfoot

Le public qui a fait le déplacement du stade de la Réunification de Douala ce mercredi après midi pour assister à la rencontre Dac 2000 contre Etoa Meki de Yaoundé comptant pour la première journée de la Ligue 2 n’a presque eu rien à se mettre sous la dent. Ce public est d’ailleurs reparti du stade sans avoir vu les filets tremblés une seule fois. Ceci à cause de l’inexpérience des joueurs et la maladresse des attaquants des deux équipes.

Le 4 février 2016
commentaires

Pour dire vrai, cette rencontre n’était pas du tout animée et était pauvre en actions dangereuses. Les poulains de Christian Nyonseck et de Franc Eric Neuko successivement entraineur de Dac 2000 et de l‘Association sportive Etoa Meki malgré les efforts fournis ne réussissaient pas à organiser le jeu. Ces derniers vendangeaient plutôt à chaque fois, les occasions de but hasardeuses qui s’offraient à eux. Une chose qui a quelques fois énervé le public présent.

Le match

Parlant de la rencontre proprement dite, la seule et véritable occasion de but créée était à l’avantage de Dac 2000. C’était à la 19e minute de première mi- temps. Sur une phase de jeu bien élaborée, les poulains de Christian Nyonseck qui voulait faire plier le match dès les premières minutes n’y parviendront pas. Bien servi dans la surface de réparation l’attaquant de Dac 2000 élimine le dernier défenseur d’Etoa- Meki. Au moment d’armer sa frappe, il est fauché dans la surface de réparation devant le central de la rencontre qui siffle plutôt une simulation au lieu d’un pénalty Les encadreurs et supporters de Dac 2000 qui s’attendaient à un pénalty sont furieux mais, la décision du central de cette rencontre ne changera pas. La rencontre va se poursuivre sur un rythme moins attrayant. Et c’est sur un score de zero but partout que les deux équipes iront à la pause.

A la reprise, les joueurs qui ont reçu des consignes de leurs entraîneurs respectifs essaient d’organiser le jeu. Du coté de Dac 2000 comme d’Etoa- Meki, on sent une volonté d’aller inscrire le but. Mais, l’immaturité et la maladresse dans le jeu prend le dessus. Des contre attaques et toutes les actions offensives sont mal négociées. Résultats des courses, le score est de zéro but partout a la fin du match.
Si les responsables de Dac 2000 pointent un doigt accusateur vers l’arbitre de la rencontre, les responsables d’Etoa Meki qui reconnaissent que les joueurs étaient un peu crispés sont contents de renter avec un point. Ils pensent améliorer la qualité de leur jeu lors de la prochaine journée.

HVN


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon