La première journée du championnat national de deuxième division baptisé Ligue2 s’est déroulée dans des stades du triangle national presque vides. Les supporters qui ont fait le déplacement pouvaient se compter. L’affluence observée lors du lancement de la Ligue 1 n’était pas au rendez-vous. Pourtant, si on veut que la Ligue s’auto-finance, il va falloir que les autorités rendent le spectacle attrayant.

Le public qui a fait le déplacement du stade de la Réunification de Douala ce mercredi après midi pour assister à la rencontre Dac 2000 contre Etoa (...)

La Chronique de Léon