Astres de Douala : Charlemagne Mbongo sur un fauteuil éjectable

Camfoot

Arrivé cette année à la tête d’une équipe jadis surnommée « les Brésiliens de Bépanda », Charlemagne Mbongo n’arrive pas à lui redonner son aura d’antan. Et la conséquence est que les Astres ne gagnent plus. Après trois matchs du championnat national Ligue 1, l’équipe de la capitale économique aligne autant de défaites.

Le 15 février 2016
commentaires

Le mauvais sort, lancé par le Racing de Bafoussam lors de la 1re journée à Bafoussam est resté lors de sa première sortie à domicile. En déplacement le weekend écoulé à Mbouda, Charlemagne Mbongo espérait visiblement stopper l’hémorragie. Mais face à une conquérante équipe de Bamboutos, ses poulains et lui, ont une fois encore bu la tasse. Ce qui leur coince de fait au fond du tableau avec 0 point ; soit six buts encaissés et deux marqués. Un bilan peu reluisant qui inquiète même le patron du banc de touche des Astres. « Il y a lieu de s’inquiéter parce que trois matchs, autant de défaites, c’est vraiment inquiétant », a confessé le technicien au sortir de ce énième revers essuyé contre Bamboutos (3-1). Toutefois, il pense que s’il advenait qu’il soit débarqué, ce serait légitime au regard de ce piètre début de saison. D’ailleurs, au sein de l’administration des Astres, on songerait déjà à lui trouver un remplaçant.

GT


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches