Apejes – Renaissance : Réactions des acteurs

Publié le 10 juin 2014
commentaires

Robert Tamatieu, milieu de terrain d’Apejes

Nous avons fait une très bonne entame de match en inscrivant deux buts. Mais, en deuxième mi-temps, Renaissance de Ngoumou, qui est une très grande équipe q su nous mettre en difficulté et a marqué un but. Un but qui nous a mis la pression. Il y a eu véritablement un relâchement de notre part. Dieu merci, l’objectif a été atteint et nous avons pris nos trois précieux points. Nous aurons dix jours de repos pour bien récupérer et nous préparer pour la deuxième phase du championnat, qui sera vraiment difficile. Nous espérons être en pleine forme à ce moment-là.

Luc Ahanda Ayissi, capitaine de Renaissance de Ngoumou

Quand on a des occasions de buts, il faut les concrétiser. C’est la leçon que mes coéquipiers et moi tirons de ce match. Nous avons dominé pratiquement notre adversaire en deuxième mi-temps. Mais, il a plié sans rompre. Malheureusement, un match se joue sur des détails. Nous ne pouvons que regretter les multiples occasions que nous nous sommes offertes sans les mettre au fond des filets de l’adversaire. Apejes a su tenir le coup, même comme nous avons pu réduire le score. Nous allons nous remettre en question. Nous avons fait un très mauvais début de la phase aller. On aura un peu de temps que le coach va nous donner pour nous ressourcer. Ensuite, on va repartir pour travailler deux fois par jour, avec le programme que le coach nous a communiqué. Nous allons complètement oublier cette phase aller qui a été complètement ratée et repartir sur de nouvelles bases.

Guy Djiepnang, entraîneur d’Apejes de Mfou

« C’est une très importante victoire. On est tombé sur une très bonne équipe de Renaissance qui nous a posé beaucoup de problèmes en deuxième mi-temps. C’était de bonne guerre, parce que c’est une équipe qui est en train de vouloir s’échapper de la relégation et elle a mis du rythme en deuxième partie. Contrairement à mes enfants qui ont un peu baissé de régime, parce qu’ils ont mené par 2 buts à 0 en première mi-temps et pensaient que ça allait être facile. Je crois qu’ils ont tiré la leçon sur le fait que même menant par deux buts à zéro, il n’est pas facile de gagner un match. La trêve est la bienvenue. On est à ce stade à 43 points, à deux points de nos objectifs et on va savourer cette victoire, se reposer un peu avant de préparer la suite du championnat qui sera très difficile.

Sylvanus Guepkep, entraîneur de Renaissance de Ngoumou

On espérait une victoire et malheureusement ça n’a pas marché. Je tiens d’abord à féliciter l’adversaire, qui a plus ou moins mérité sa victoire. Apejes a eu deux occasions de buts à la suite des failles qu’on lui a données. Nous n’allons nous en prendre qu’à nous-mêmes. On a ensuite essayé. On a eu des occasions de buts qu’on n’a pas pu concrétiser. On ne peut être que déçu de cette rencontre. Nous allons continuer le travail et renforcer les compartiments qui nous font défaut. La qualité du jeu y est déjà. A un moment donné Renaissance perdait des matchs sans jouer. Maintenant, nous jouons avant de perdre. Nous avons espoir de revenir après la trêve et remonter la pente au classement.

Par A.T.à Yaoundé


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches