Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

MTN Elite One

Anicet Mbarga : « Représenter valablement tout un pays »

L’entraîneur principal d’Eding sport de la Lékié, le club champion du Cameroun, déplore la défaite concédée contre Ums de Loum, le champion sortant, ce dimanche au stade de la Réunification de Douala dans le cadre de la 34e et dernière journée de Ligue 1. Un échec, le deuxième consécutif, qui selon lui, a tiédi le sacre de son équipe au terme de la saison 2016-2017, du championnat professionnel de Ligue 1.

Le 1er octobre 2017
commentaires

Vous avez achevé la saison sur deux défaites consécutives. Êtes-vous déçu par ces résultats ?

C’est un sentiment mitigé que me laissent ces échecs dans la mesure où, on a été sacré champion du Cameroun, trois journées avant la fin du championnat, mais, nos deux dernières journées sont un peu gâchées par les deux défaites enregistrées. Par conséquent, le champagne qu’on aurait dû boire frais, on va le boire tiède aujourd’hui (dimanche 1er octobre 2017 Ndr). Nous avons en face de nous au cours de cette dernière journée, une bonne équipe d’Ums de Loum, qui voulait prendre sa revanche après la défaite concédée au match aller (3-2). C’est vrai que cet échec a refroidi la fête. Cependant, nous avons eu une saison difficile, époustouflante avec des équipes phénoménales, à l’instar de Coton sport de Garoua, Apejes de Mfou, Yong Sports academy de Bamenda, Stade Renard et autres.

C’est votre deuxième sacre en tant qu’entraîneur, quel est votre secret avec cette jeune formation d’Eding sport de la Lékié ?

C’est la somme de toutes les expériences que j’ai acquises de bout en bout partout. J’ai été champion avec l’Union de Douala en 2012. N’eût été quelques incompréhensions, je devais l’être aussi surement avec L’Ums de Loum l’année passée parce que je quitte le navire au moment où j’avais stabilisé le groupe et où on avait fait une compétition africaine sans être ridicule. Mais cette incompréhension avec l’administration m’a contraint à quitter le navire. Lorsque j’arrive à Eding, je pose quand-même quelques préalables à savoir : une administration qui nous accompagne, une équipe première avec des structures inférieures. Lorsque ces préalables sont réunis, on peut travailler dans la sérénité et les résultats suivent.

Vous sortez d’une saison difficile, mais l’année prochaine sera plus rude avec votre participation aux Compétitions africaines. Est-ce que vous y pensez déjà ?

Comme je le disais plus haut, cette fin de saison est mitigée avec les deux défaites que nous avons concédées d’affilée. Ces résultats ne rythment pas avec les exigences du football professionnel. On aurait voulu achever le championnat de la plus belle des manières, maintenant nous allons nous concentrer sur les défaillances. Il y a une pléthore de postes où nous avons observé des manquements, mais nous allons tout faire pour essayer de les combler. Car, il ne s’agit plus de jouer au niveau du Cameroun, mais de représenter valablement tout un pays et nous aurions en face de nous les meilleurs clubs d’Afrique. Les compétitions africaines c’est une autre paire de manche, et je souhaite purement que nous essayons avec des joueurs à la hauteur de cette compétition.

Réalisé par L.M. 


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches