Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Ligue 1

Aigle veut prendre sa revanche

Camfoot

Battu la saison dernière à cause de ce que beaucoup qualifient d’un « coup de cœur » pour sauver Canon de Yaoundé en situation de relégation, l’Oiseau de la Menoua qui joue à domicile dimanche prochain, a soif de remettre les pendules à l’heure en battant son bourreau d’hier à la régulière.

Le 22 avril 2017
commentaires

Beaucoup croient qu’elle est bien révolue la belle époque des années 80 où lorsqu’on parlait d’un match entre Aigle Royal de Dschang et Canon sportif de Yaoundé, on s’attendait à un classico, un duel d’enfer entre deux équipes phares dont les noms seuls suffisaient à terroriser les adversaires en face. Ceux des footeux qui ont vécu cette belle épopée se souviennent des noms et des prouesses des stars de chacune des deux formations. C’étaient des joueurs véloces au talent certain et à la renommée établie. Dans le camp d’El Pacha on avait des noms comme Mondeleba, Djibril, Koundja, Michel Wamba et Enyegue, l’un des buteurs de l’époque. Tandis que dans les rangs des Mekok Me Ngonda Thomas Nkono, Grégoire Mbida, Jacques Nguéa, Dagobert Mougam, Ephraïm Mbom, Jean Daniel Eboué et bien d’autres faisaient la pluie et le beau temps.

Ferveur populaire

Les sages qui parlent avec autorité de ces duels racontent que Canon préférait aligner 10 joueurs au lieu de 11 chaque fois qu’il évoluait sur le terrain du Cenajes de Dschang en raison de ses dimensions réduites. Une décision diversement interprétée par les fans, assoiffés de beau jeu et de spectacle. Normal ! C’était l’époque de gloire des Canonniers qui empilaient des titres continentaux et qui survolaient le championnat non sans enchaîner des trophées de Coupe du Cameroun. Malgré toute cette aura, l’Oiseau de Menoua était l’une des rares équipes à lui opposer une résistance farouche au point de battre régulièrement en aller et retour le Kpakum dont la caserne volait en lambeaux une fois face à son redoutable et invincible ennemi. Canon-Aigle, c’était une affiche qui levait les foules et suscitaient dans les rangs des supporters, une telle ferveur populaire qu’on était à se demander quand s’arrêtera cette liesse autour d’un match de championnat.

Le match des incertitudes

Le temps passe, l’eau a coulé sous les ponts mais la tradition entre les deux équipes existe toujours, en dépit des crises qui ont secoué les états majors pendant de longues décennies. Pour s’en convaincre, il faudra faire le déplacement du stade du Cenajes de Dschang dimanche prochain où un duel est prévu entre les deux équipes. Une confrontation épique aux allures de derby Centre-Western. Certes leurs rangs respectifs au classement officiel en ce moment après dix journées n’est pas des plus reluisantes. Canon de Yaoundé (8e) totalise 13 points alors que Aigle en compte 12 pour une modeste 11e place. Chacune des deux équipes a déjà remporté trois rencontres depuis le début de la saison. Seulement, Canon présente la défense la plus poreuse du championnat avec 12 buts encaissés. Aigle lui, a déjà encaissé 7 buts mais n’en a marqué que six. Sur la balance, personne ne miserait un copeck pour déclarer péremptoirement qui en sortira vainqueur. C’est donc le match des incertitudes pour reprendre notre confrère David Enyegue.

Coups de canon dans le ciel de l’Aigle ?

Toutefois, ce voile des ambigüités qui recouvre la rencontre ne doit pas dissoudre les avantages de l’un comme l’autre club. Aigle aura l’avantage du domicile avec un public acquis à sa cause. De plus, il s’agira pour El Pacha de démontrer que la défaite (0-2) de la saison dernière sur ce même stade face à Canon, à deux journées de la fin du championnat n’était qu’un faux pas qu’il faudra vite rectifier. Dimanche sera donc un autre match, un autre derby. Armel Djimoe, Paulin Tafou, Stanislas Mandack tous joueurs du Kpakum promettent des coups de canon dans le ciel où volera l’Aigle avec ses stars que sont Yokam, Alim Moundi, Francis Elimbi et Gislain Mvom. Balle au centre ! On attend l’heure de la messe !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches