Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Lions Indomptables : En route vers l’enfer

Empereur Britannikus Zendé

Il est un peu plus de 18h30min ce samedi 08 Septembre 2012 à Praïa l’arbitre central vient de mettre fin à la rencontre opposant les Requins Bleus du Cap Vert aux Lions Indomptables du Cameroun dans le cadre du match aller des éliminatoires de la CAN 2013. Score de la partie 2 buts à 0 en faveur du Cap Vert. Certains observateurs avertis du football, à la vue de ce score, parlent d’un « Coup de tonnerre ».

Le 12 septembre 2012
commentaires

Ha ! Oui. Pour un Camerounais qui a une certaine maitrise de la gestion à la Camerounaise parlerait plutôt de logique au lieu d’un coup de tonnerre. En effet, car certaines personnes croient peut-être qu’il y a des jours que de semaines, alors que Samuel Eto’o Fils déclinait pour la toute première fois de sa carrière l’invitation de porter le vert-rouge-jaune de l’équipe nationale du Cameroun, on attendait alors que les membres de l’équipe dirigeante de leur Majesté puisse analyser le problème avec une attention très particulière. Que non ! C’est un « 

Samuel Eto’o n’a pas pu qualifier le Cameroun à la CAN » qui est servi au bas-peuple. C’était facile de le dire parce que là, on avait en face le Cap Vert. Qu’il soit là au pas, le Cameroun allait atomiser le Cap Vert. N’est-ce pas que sur papier même l’Union Sportive de Douala peut atomiser les Requins Bleus du Cap Vert ? Mais alors, le pouvoir rend tellement les gens aveugles au point où ils ignorent que nous sommes à l’ère de la modernité dans laquelle, personne même celui qui prétend être le représentant de Dieu sur terre ne sait pas quand est-ce que les données peuvent changer. Il était facile de faire porter l’échec d’antan sur la personne de Samuel Eto’o. Mais il va de soi de se poser la question de savoir « en tant que dirigeant, qu’ai-je fais pour développer le football dans mon pays ? Ai-je mérité la confiance de ceux qui ont vu en moi les qualités d’un messie ? » Est-ce moi qui avait chanté « qu’avant de juger les autres il faut se juger… » ?

La défaite des Lions Indomptables pour ne pas dire des Lions Domptables de samedi dernier est un signe fort que « les Dieux du football » adressent à l’équipe dirigeante du football dans notre pays. Elle a toujours cru que Dieu était seulement camerounais, pour le Cameroun et rien que pour le Cameroun. Pour tenter d’endormir la conscience du peuple, les chaines de télé seront mises à contribution. Il suffit que l’on nous dise à la télé « qu’impossible n’est pas camerounais » ou bien que « le lion ne rugit que quand il est blessé » et le tour est joué. Pour ne pas revivre le cauchemar de l’an dernier, qui sait si le match retour se jouera à Yaoundé ? Bah ! Apparemment les dirigeants de notre football ont perdu le sommeil depuis samedi dernier. Ils aiment ça, et ils sont des habitués et toujours est-il qu’ils finissent par s’en sortir. Même si la gestion d’une épicerie est meilleure que la leur, ils ont toujours les félicitations de la haute hiérarchie.

Le problème de l’équipe nationale du Cameroun est à l’image d’une nation meurtrie par le clientélisme et l’amateurisme caractérisé. Nous sommes en 1990 peu avant le match de l’ouverture de la Coupe du Monde de football opposant le Cameroun à l’Argentine, Joseph Antoine Bell gardien des buts des Lions Indomptables perd sa place pour avoir, selon des termes dont la haute hiérarchie maitrise seule les contours, poser« des actes antipatriotiques ». Livré à la vindicte populaire, Joseph Antoine Bell était devenu l’ennemi public numéro de la FECAFOOT pour avoir dénoncé l’amateurisme qui avait pris quartier dans la délégation camerounaise.

Nous voici en 2012 et c’est au tour de Samuel Eto’o de dénoncer les mêmes problèmes. Si depuis 1990 les choses n’ont pas changé, il y a lieu de conclure que quoi que l’on fasse, le Cameroun c’est vraiment le Cameroun. Le changement passe par l’épuration des mentalités. Comment comprendre que des gens censés construire ce qui nous reste de plus précieux ne soit là que pour remplir leur poche au grand dam de ceux qui ont fondé en eux des espoirs d’un lendemain meilleur ? Après on sera surpris que l’on puisse adresser des lettres ouvertes pour prendre le peuple à témoin quand on sera dans les problèmes alors que l’on n’a rien fait pour honorer ce peuple qui n’avait plus que le football pour noyer ses soucis. Ne nous a-t-on pas appris à l’école des colons que « quand quelque chose te dépasse tu laisses seulement » ou bien « qu’il faut fuir le public avant qu’il ne nous fuit » ?

Que faire alors quand le pouvoir nous rend aveugle au point que l’on ne puisse plus constater que tout ce que nous faisons n’est que ruine et mensonge ? Mon grand-père me disait toujours : « quand tu auras salis ta conscience, on mentant, en volant, en abusant de la confiance d’autrui pour survivre, alors aucun savon, aucun détergent n’aura la puissance nécessaire pour te laver de cette souillure. Même pas la confession, cette unité monétaire inventée par la religion pour que ses fidèles acquièrent plus facilement le ticket de leur ciel »

Puisque des Cafards, des crabes, des mouches, des moustiques et même des grenouilles sont devenus des mangeurs des Lions, il est vraiment dur, très dur d’être supporteur des Lions Domptables en ce moment.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 12 septembre 2012 à 15:24, par Kalkuta En réponse à : Lions Indomptables : En route vers l’enfer

    Tu as bien fait de ne pas signer ton torchon, tu crois qu’on gagne encore les matchs sur papier !!!!!!! inculte tu sais qui a éliminé l’Egypte !!!!!!! la république centrafricaine, sur papier Kohi club de maroua atomise les centrafricains du vrai n’importe quoi ces témoins de etoo. Vous voulez toujours trouver des prétextes, le Cameroun a été éliminé de la can 2012 par une équipe qui est rentrée avec 0pt, tu ne parles pas de ça, tu es fort pour nous dire que union bat le cap vert sur papier du blabla les faibles tjrs entrain de chercher des alibis. Nous avons fermé la page detoo que nous soyons éliminés ou pas. etoo go away, achète tous les loubards que tu veux pour plaider ta cause nous on dit assez 10 ans galère avec toi c’est assez passe le flambeau.

    • Le 12 septembre 2012 à 15:45, par Teteh Kateh En réponse à : Lions Indomptables : En route vers l’enfer

      @Kalkuta, moufffffffff va te laver la bouche ! Le mec qui a écrit cet article a très bien écrit. Il n’a dit que la vérité. Si tu es jaloux d’Eto’o parce qu’il a réussi dans la vie c’est ton problème pauvre type !
      Vois-moi celui-là, un naaambre comme ca !

    • Le 12 septembre 2012 à 16:41, par konda En réponse à : Lions Indomptables : En route vers l’enfer

      @Kalkuta g ne sais pas si etoo est monte sur ta femme ou tu es parente a iya cas cela ne tienne arrêt de raconte du nimporte koi

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2012 à 14:13, par fc_foot_camer En réponse à : Lions Indomptables : En route vers l’enfer

    Les trois matches amicaux internationaux que l’équipe nationale de football du Cameroun, ’les Lions indomptables’, devait disputer en septembre, octobre et novembre, ont été annulés par ses adversaires, a appris la PANA de source officielle. Il s’agit des matches contre l’Egypte, la Jamaïque et le Canada, prévus respectivement le mardi 11 septembre, en octobre et novembre prochains.

    Dans une correspondance à la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) annulant la rencontre amicale internationale entre ’les Pharaons’ et les ’Lions indomptables’, le Fédération égyptienne de football évoque ’les raisons de sécurité’.

    ’En fixant ce match pour septembre 2012, la Fédération égyptienne de football savait bien que leur pays était en proie aux violences depuis plus d’un an. Je pense qu’il y a une autre raison cachée qui ne serait pas l’insécurité comme il est dit’, a commenté Bougha Iket, ancien arbitre de football et secrétaire général de l’Association camerounaise des arbitres de football.

    Quelques jours avant l’annulation de ce match, la Fédération égyptienne de football a décidé de revoir à la baisse la prime à allouer au Cameroun, passant ainsi de 150.000 dollars à 50.000 dollars, suite au refus de l’attaquant vedette Samuel Eto’o de rejoindre les ’Lions indomptables’ après avoir purgé huit mois de suspension.

    L’annulation de ces trois rencontres amicales internationales que devraient livrer les Lions indomptables du Cameroun contre l’Egypte, la Jamaïque et le Canada, intervient 72 heures après leur débâcle (0-2) à Praia face aux ’Requins bleus’ du Cap Vert, au terme du match aller du denier tour qualificatif de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de 2013.

    Depuis l’arrivée du sélectionneur français, Denis Lavagne, au banc de touche des ’Lions indomptables’ en novembre 2011, le Cameroun peine à trouver des sparring-partners pour des matches amicaux internationaux.

    ’Tous ces échecs démontrent que les Lions indomptables ne représentent plus grand-chose sur la scène internationale’, a analysé Mathias Bikitik II, entraîneur de football.
    source :http://camer.be/index1.php?art=21505&rub=7:1
    et sa aussi http://www.afrik.com/breve44551.html

    Répondre à ce message

  • Le 12 septembre 2012 à 11:14, par Foolishman En réponse à : Lions Indomptables : En route vers l’enfer

    Le pricipal accuse c’est Iya qui seme la terreur autours de l’equipe avec la jalousie, la haine, la magouille,etc et surout un leadership approximatif.
    On le rassure qu’il n’y peut plus rien avec cet etat d’esprit mais il est egal a lui meme et tiens a rester sur place
    Je le dis toujours qu’il ne s’aime pas. Combien de fois son pays.
    J’ai entendu dite qu’il est Nigerian. Il semblerait c’est fonde. Comment face a une pareil le situation il rest determine a maintenir ce poste ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon