Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

Bogue Camfoot

Mon dernier blogue portait sur le fait que le foot se joue sur le terrain. Ce n’est pas uniquement ça, le foot se joue sur le banc de touche aussi. La victoire du Brésil sur la brillante équipe du Chili a mis en exergue ce que c’est qu’une ÉQUIPE nationale. Le mot équipe est ici en majuscule pour souligner l’esprit qui doit animer les représentants d’un pays à une compétition de l’envergure de la Coupe du Monde !

Le 29 juin 2014

À la fin du temps réglementaire de la rencontre Brésil-Chili, juste avant que les prolongations ne débutent, les brésiliens étaient réunis autour de Paulinho, un joueur qui n’est ni la Star de l’équipe, ni son capitaine, qui ne jouait même pas ce match. Remplacé contre le Cameroun par Fernandinho qui marquera par la suite, Paulinho a perdu sa place dans le onze de départ brésilien au profit du joueur de Manchester City.

Paulinho a passé le match à encourager ses coéquipiers, il les a galvanisés et peut-être a autant transpiré que ceux qui ont joué. Cet esprit était absent dans l’équipe Camerounaise. Le banc des lions ressemblait au premier banc de la Basilique Marie reine de Mvolyé lors de la messe du Dimanche matin : Tous se bousculent pour s’y asseoir mais personne ne chante ni ne prie.

La scène du début de la série des tirs au but était encore plus émouvante. Au milieu du cercle des joueurs brésiliens, on retrouvait un Paulinho rassembleur et encourageant ses partenaires, il a frappé la poitrine de quelques uns d’entre eux en leur disant des paroles que j’aimerais bien savoir. Chaque but que les Lions encaissait seblait faire l’unanimité. Personne n’était même fâché, sûrement chacun se disait qu’il aurait été autrement s’il était au terrain.

Lorsque la France a sélectionné Rio Mavuba pour le mondial en laissant des joueurs comme Nasri qui est pourtant champion d’Angleterre, cela a fait lever d’un sourcil. Cependant, un joueur tel que Mavuba a un rôle précis qu’il joue dans un groupe, tout comme Paulinho, ancien Capitaine en club et possédant un leadership inné. Ils contribuent à équilibrer la vie commune de l’équipe, diminuent la charge du capitaine et du coach et jouent le rôle de socle sur lequel peut s’appuyer les autres joueurs. N’allez surtout pas penser qu’ils ne jouent pas bien au foot. Paulinho, en passant, était capitaine de Corinthians, champion du Brésil, vainqueur de la Copa libertadores et champion du monde de club avant son transfert à Tottenham en Angleterre où son adaptation se poursuit. Il ne faut pas aussi nier le fait que la saison de Nasri a été beaucoup plus réussie que celle de Mavuba, mais la question qui se pose est de savoir qui l’équipe nationale de France a le plus besoin maintenant, pour ce mondial ci en tenant compte de la liste des autres 22 joueurs ? Quand on regarde la France jouer aujourd’hui, on a du mal à croire que ce n’est pas la meilleure équipe française statistiquement parlant puisqu’il n’y a pas seulement Nasri qui est absent, mais aussi Franck Ribéry, dauphin de Cristiano Ronaldo dans la course au ballon d’or.

Vous savez, quand Julio César a repoussé les deux penalties chiliens ce samedi, j’étais heureux pour lui, car s’il était Camerounais avec la saison calamiteuse qu’il a connu, il ne serait même pas dans les 23. Après la relégation de son équipe QPR en deuxième division anglaise, l’ancien de l’inter s’est retrouvé en prêt au Toronto FC, où il n’a que livré sept matchs pas très convaincants en MLS. Au Cameroun on dirait sûrement qu’il n’est plus en forme et qu’il devrait laisser la place au plus jeune etc... Ceci n’a pas empêché Scolari non seulement de l’inclure dans la liste des 23 mais d’en faire son gardien titulaire. Quelle meilleure façon de justifier cette confiance que de sortir deux pénalties et de qualifier son pays pour les quarts de final de la Coupe du monde. Comme quoi le travail de sélectionneur ne consiste pas seulement à payer une firme de statistiques afin d’avoir toutes les données des joueurs pouvant représenter le pays et de sélectionner les meilleurs.

Durant cette coupe du monde, Willie Overtoom aurait peut-être pu être notre Julio César, bien qu’il n’ait pas trop joué cette saison. Il est un meneur de jeu formé à la très grande école hollandaise. Son rôle fait tellement défaut au Cameroun qu’on ne sait plus comment le dire. Ça ne sert vraiment à rien de partir avec six milieux de terrain défensifs à un mondial, encore moins de garder sur le banc le seul meneur de jeu présent dans la liste des 23 : Salli Edgar. Nous sommes allés jusqu’à aligner un 6 en latéral en gardant sur le banc deux latéraux de formation qui, même dans leur pire jour joue mieux que ce dernier à ce poste précis.

Une équipe nationale devrait être constituée des meilleurs joueurs à leur poste. Si nous avons dix milieux de terrains défensifs qui jouent tous bien en Europe, ’too bad’ pour eux, on ne devrait pas tous les sélectionner sous prétexte qu’ils sont les meilleurs camerounais du moment. Sur un terrain de foot et il y a onze positions différentes et on ne devrait pas transformer un maçon en architecte juste parce qu’il a gagné l’Europa league ou parce qu’il joue à Barcelone...

Ça prend souvent de l’audace et du courage d’un coach comme Pekermann qui a gardé sur le banc : Jackson Martinez meilleur buteur de première division portugaise avec 20 buts, Freddy Guarin, un des meilleurs milieux de terrain en Italie avec l’inter et convoité par Man Utd. Cela n’a pas empêché à la Colombie de gagner ses deux premiers matchs du mondial et de se qualifier sans avoir recours à ces deux joueurs de haut niveau, qui seraient probablement titulaires dans beaucoup d’autres équipes. Les journalistes et autres éditorialistes et bloggeurs n’ont jamais gagné aucun titre, si c’était le cas l’Angleterre aurait gagné toutes les compétitions auxquelles elle prend part, tellement les anglais chantent les louanges de leurs joueurs et de leur championnat. Un sélectionneur qui les suit est pour le moins naïf !

Notre équipe nationale ressemble drôlement à une sélection rassemblée pour un match de jubilé où l’important est de faire joueur tout le monde. Elle devrait plutôt être un cocktail de guerriers prêt à donner le meilleur d’eux, chacun à sa position ou encore d’être le premier supporter de celui qui joue à notre place. Quand une équipe gagne il n y a pas de médaille spéciale pour les titulaires ou encore le poids de cette médaille ne dépend pas du nombre de minutes jouées ou de buts marqués. Souvent mieux vaut être au banc et regarder son équipe gagner que d’être sur le terrain avec une équipe plus que médiocre et dernière de la classe !

Enganche

NB : Les articles du Blogue Camfoot ne reflètent en rien la position de la rédaction. Ce sont des articles d’opinion.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 30 juin 2014 à 04:43, par jdaniel En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    Arrêtons de tout mettre sur le dos de ce gouvernement qui a fait le nécessaire pour que les Lions représentent dignement le pays. La cause de notre échec est en grande partie le fait d’une génération non talentueuse des Lions et qui est portée sur l’argent

    j’aime vraiement ce passage une reflexion sur laquelle on devrai epiloguer cette semaine

    mon frere je partage a 100 pourcent ton avis

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 23:42, par Jeannot En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    Rectificatif : « Une équipe nationale ce sont les meilleurs (joueurs, encadreurs, administratif et même politique) à leur poste »

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 21:04, par TkcForEver En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    @erika tous les trophées majeurs du Cameroun ont été gagnés durant la législature du « Roi Fainéant », donc s’il faut faire un bilan il est plutôt positif sur ce plan.

    Arrêtons de tout mettre sur le dos de ce gouvernement qui a fait le nécessaire pour que les Lions représentent dignement le pays. La cause de notre échec est en grande partie le fait d’une génération non talentueuse des Lions et qui est portée sur l’argent.

    La deuxième cause de l’échec est la formation pratiquée, on a laissé la formation de nos joueurs aux affairistes, le résultat se traduit sur le terrain. Il faut revoir le processus d’attribution de ces licences ou alors mettre en place une politique de contrôle de ces écoles. Il est par ailleurs honteux que l’une des grandes écoles de formation des footballeurs au Cameroun soit celle d’une entreprise qui vend de l’alcool !!

    A mon niveau le plan d’amélioration devrait être axé sur la formation, il faut développer de nouvelles écoles avec des véritables projets pédagogiques.

    Obliger chaque municipalité de disposer d’un stade de football.
    Revoir notre partenariat avec Puma, ils nous ont amené l’argent mais leur influence dans nos décisions devient envahissante…

    Donner plus d’importance aux anciens joueurs les postes d’entraineurs devraient être pourvu par ces derniers.
    La liste des suggestions est longue je m’arrête là pour l’instant..

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 16:48, par Bobill En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    Une équipe, c´est son management, ses joueurs et sa mentalité. Les entraîneurs sont souvent le maillon le plus faible de la chaînes. Avant la venue de Finke le Cameroun avait ses gourdes de joueurs, son problème de latéral droit et de dépositaire de son jeu offensif dépuis 2010, alors que Rigobert Song et Géremi y étaient encore. Si en 2011 nous participons à une coupe du monde junior et que le latéral droit des junior n´intègre pas les seniors, pendant que son milieu de terrain n´assiste même pas au tournoi, alors il y a un problème de gestion de notre football. Si Djeugoué a 23 ans. Pourquoi ne fût-il pas junior ?

    La vérité c´est que le choix des joueurs évoluant encore avec les Lions passe par la corruption et toutes les déconvenues par la DTN. La Fecafoot impose encore les joueurs aux entraîneurs et est responsable de nos misères. C´est sa gestion, qui nous donne des déconvenues. Une épine peut se perdre dans le pied d´un éléphant. Nous changeons d´entraîneur tous les 6 à 12 mois et par conséquent de système de jeu, mais quand le fond de gestion est le même, il n´y pas de surprises possibles : Le programme est à l´échec. Nous ne planifions riens, mais improvisons tout. Pour avoir le succès, il faut nettoyer le Fecafoot.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 15:37, par jdaniel En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    @ENGANCHE

    C’ est une tres bonne analyse ,mais les sud americains ,mon frere ils ont un amour ,un nationalisme pour leur nation et ils sont unis ,ils ont cette fierte ,au Cameroun cette mentalite existait dans les annees 80 a 90 nous etions comme l’amerique latine ,tu te souvient le Cameroun de 1990 avait battu la Colombie de VALDERAMA S’IL te plait compare pas avec JAMES RODRIQUEZ,de 80 a 90 les Camerounais avait la meme mentalite nationaliste que les sud americains ,il jouait avec leur Coeur ,LES ROGER MILLA ,LES ABEGA,LES TOKOTO,LES FRERE BIYICK ANDRE ET FRANCOIS ,LES EKEKES,LES MBOUH EMILE,LES KUNDE,LES NDIP AKEM,LES NKONO,LES JOSEPH ANTOINE BELL jouait avec leur Coeur ,LE vert rouge jaune etait leur 1 er amour , encadrement technique y est pour quelque chose ne soyons pas incras JEAN VINCENT et CLAUDE LEROY sont des personne qui ont su les encadrer.
    Le nationalisme et surtout l’encadrement sont de rigueur dans la reussite ,si nous voulons reussir il faut prendre des coaches de haut niveau d’equipe nationale,FINKEU c’est un coah de 4 eme cathegorie allemande, regarder PEKERMAN c’est le haut niveau du football ,les colombiens sont bien encadrer d’ou leur reussite .Nous voulons une grande equipe nationale comme LA COLOMBIE donnons lui un encadrements technique de hauts niveau,PECKERMAN c’est pas la nullardise, ,PECKERMAN c’est la discipline,le travail,l’honnete ,la verite sur le terrain de la coherence de son travail,c’est le football de haut niveau.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 09:05, par erika En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    nkoulou a plutot lair très malade et pertubé sur cette photo. quant à larticle, bon ou mauvais,la question ne se pose pas : tout ca fatigue simplemnt. le pays va mal et ts nous le savons. nous savons que cest pas seulement un pb de la gestion du foot mais un pb generalisé de valeurs, de mauvaises mentaliés en gestation pendant longtemps, qui ont pris corps audjhui. En dautres termes : un long processus d’épuration qui nous attend pour esperer voir de nouvelles bonnes choses. quand ? comment ? voila pour moi les vrais prèoccupations.
    qu’ etoo tisse sa toile ou que njitap compatisse...... ne m’est daucune valeur ajoutèe., par contre si le roi féniant decide de partir ou de se reveiller, mon attention se reveillerait aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 15:32, par cam4cam En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    @MYM : double mistake !

    Overtoom :
    c’est le bruit des pompiers. Les coachs ont bon dos, ce n’est pas Messi non plus ! Il a joué 11 matches entre 08/2013 et 05/2014. Donc laissez nous ça ! S’il pouvait jouer la coupe de monde 2014, alors moi aussi.

    Les joueurs locaux :
    merci de donner un nom de joueur local qui pouvait jouer cette compétition.
    Les joueurs emblématiques de Coton étaient des nigériens, des togolais voire des centrafricains. Et jusqu’à preuve du contraire, non sélectionnables dans les Lions.
    Le niveau du championnat est d’une faiblesse insigne. Le niveau technique est indigne, d’où le fait que pratiquement tous nos professionnels sont du registre défensif avec une pauvreté technique.
    Les compétitions de jeunes sont inexistantes au Cameroun. Les jeux OSSUC sont moribonds. Et les filières de formation développées au Cameroun vendent des jeunes à n’importe qui à l’étranger dès le plus jeune âge.

    Ceci expliquant cela. Après, on peut se raconter ce qu’on veut, les faits sont têtus.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 12:03, par Fere En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    @ cam4cam, juste merci pour le milieu de terrain proposé. Comme on dit très souvent au pays : « Tu auras un jus. » Je suis simplement heureux de lire un compatriote qui partage ce milieu de rêve avec moi.

    Je me suis demandé (sur ce site) comment est ce qu’on peut terminer une compétition comme celle-ci sans essayer jeter joker, à savoir une ligne avec Essou derrière et Bédimo en milieu de couloir gauche.

    Dans un système en 4-4-2 losangique où on positionne Matip devant la défense, Mbia devant Nyom, Bédimo devant Assou et Eto’o derrière les deux attaquants que sont Choupo et Moukandjo, on aurait pu faire beaucoup mieux car ce qui nous a manqué sur le terrain durant cette coupe du monde était l’absence d’un milieu explosif, technique et porté vers l’avant. Avec ce milieu proposé, on épargne Choupo, Moukandjo et Eto’o d’un maximum de charges défensives ; ce qui leur permettra de mieux s’exprimer.

    Pourquoi Camfoot ne peut-il pas souvent proposer nos classements dans leurs articles ? Cela pourra donner des idées à notre staff car nul n’a le science infuse. Je vous le propose cher site.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 11:47, par MYM En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    @cam4cam
    Si aucun coach n’a sélectionné Overtoom il y a peut-être une raison qui est que ces coachs n’étaient pas bons. Au vu des résultats du Cameroun ces dernières années l’argument de l’avis des coachs peut paraître discutable d’autant que le Overtoom qu’on a vu en première mi-temps en amical contre l’Ukraine m’a paru adapté à l’équipe.

    De la même manière les joueurs locaux quand ils sont préparés de façon convenables peuvent être aussi performants que les pros je ne vois pas pourquoi ils auraient besoin d’avoir gagné des CHAN pour être sélectionnés. Je te rappelle que Coton Sport est arrivée en finale de la ligue des champions africaine il y a quelques années et que c’était bien des camerounais locaux qui étaient là.
    Jusqu’à présent les équipes Camerounaises contenant un mélange locaux et pros n’ont jamais paru aussi ridicules que cette équipe-ci qu’on traîne depuis 5 ans.

    On vient d’obtenir 0 points à 2 en CM et 2 CAN ratées avec ces pros il est temps de changer de manière de voir et arrêter l’européocentrisme mérite d’être envisagé.

    Répondre à ce message

  • Le 29 juin 2014 à 08:13, par cam4cam En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

    Mon frère,
    il y a plusieurs personnes dans ta tête ? Ton post, c’est du Kondré chèvre.

    Tu commences par nous expliquer qu’une équipe nationale ce sont les meilleurs à leur poste. Jusque là, je te suis parfaitement, encore que la polyvalence existe (Dessailly et Thuram par exemple pour rester en France et David Luis voire Junior chez les brésiliens, Joel Matip et Henri Bedimo chez les camerounais).

    Ensuite, tu as un tunnel sur l’attitude des remplaçants brésiliens qui est hors sujet à mon avis, si ce n’est nous expliquer ta culture du football mondial.
    Par continuer par Rio Mavuba, par comparaison avec Nasri (recalé volontairement par le coach) et Ribery (recalé par une blessure) , donc rien à voir.

    Enfin tu reviens au sujet auquel j’apporte ma modeste contribution.
    1) La coupe du monde est une compétition mondiale. Et doit donc être disputée par des joueurs compétitif. Un joueur compétitif est sauf de rares exceptions un joueur qui joue en club. Autrement dit, un remplaçant émérite comme Alexandre Song ne doit pas jouer, qui plus est quand il n’est naturellement pas doté d’une vélocité remarquable.

    • Le 29 juin 2014 à 08:14, par cam4cam En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

      2) Le système de jeu doit s’adapter aux qualités des joueurs à disposition. Le Cameroun est en pénurie de milieux offensifs de haut niveau depuis des années. Parce que, sauf son respect, cde n’est pas en coupe du monde qu’on doit improviser la remise des clefs du jeu au jeune Salli. Et si AUCUN des coachs qui se sont succédés n’a sélectionné Overtoom, il doit bien y avoir une raison, non ?
      Il y avait, selon moi, deux palliatifs que l’on aurait dû préparer bien avant le mondial : Un 4-4-2 avec un des deux attaquants dé"croché pour venir faire le jeu. Les deux seuls à en avoir le talent sont Choupo et Eto’o (avec un déficit de condition physique pour ce dernier)

    • Le 29 juin 2014 à 08:14, par cam4cam En réponse à : Enganche : Une équipe nationale ce sont les meilleurs joueurs à leur poste

      3) Faute de cette préparation, il ne restait pour moi qu’une solution, durant la phase avant le mondial : construire un milieu de terrain constitué en conséquence, à savoir deux récupérateur à la bonne qualité de passe, et des joueurs de couloirs qui provoquent et centrent

      Etr dans ce cadre, Joel MATIP s’impose largement. Il restait à lui adjoindre un comparse qui aurait été pour moi Stéphane MBIA. Avec un côté Gauche Assou Ekotto et Bedimo et un côté droit Nyom et Moukandjo, un paire d’attaquants Choupo et Aboubakar (avec participation d’Eto’o selon sa forme réelle), il ne restait plus qu’à trouver un bon axe central où Nkoulou fait de moins en moins illusion.

      Enfin, les camers font l’apologie du joueur local. Quels joueurs locaux ? Quel championnat, de quel niveau ? Quand le championnat sera capable de générer un champion d’Afrique des clubs (disette depuis 1980) ou que les joueurs locaux seront en mesure de se qualifier (je ne dis même pas remporter) à une CHAN, on en reparlera.
      Camer.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon