Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Enganche : La gagne est une culture

Camfoot

Le triomphe de l’équipe nationale allemande dimanche dernier à Rio vient encore une fois montrer qu’il n y a pas de hasard dans le sport de haut niveau. Beaucoup diront que les Pays-Bas n’ont pas eu de chance et que sous d’autres cieux, l’Argentine aurait facilement pu l’emporter. Cependant ce sacre n’est pas arrivé subitement et ne s’est pas préparé en 2014. Son histoire remonte en 2004 après l’échec de Rudi Völler à l’Euro. Mais c’est clairement l’année 2009 qui marque le tournant définitif qui a favorisé le sacre de 2014.

Le 16 juillet 2014
commentaires

En effet, c’est le 29 Juin 2009 en Suède que l’équipe nationale allemande des moins de 21 ans écrasait celle de l’Angleterre sur le score sans appel de 4 buts à 0. Six des joueurs titulaires ce jour-là furent titulaires dimanche à Rio, cinq ans plus tard. Il s’agit de Hummels, Khedira qui a été capitaine en Suède et aurait été au terrain n’eût été de sa blessure à l’échauffement, Howedes, Ozil, Boateng et Neuer. Ils ont gagné ensemble chez les jeunes et ont récidivé au Brésil. Comme quoi, ce n’est pas en coupe du monde qu’on apprend à gagner.

L’ossature de l’équipe argentine qui a perdu dimanche était constituée de l’équipe championne des jeux olympiques de Beijing en 2008. Di Maria, Messi, Lavezzi, Zabaleta, Romero, Gago, Mascherano et Garay ont tous reçu la médaille d’or il y a six ans. On peut donc logiquement se poser la question si ce n’est pas pour cela que la Hollande n’arrive pas à gagner de tournois majeurs puisque chez les jeunes, ils n y parviennent pas non plus.

La victoire des lionceaux à la CAN junior de 1995 a été un signe précurseur des victoires futures des lions seniors et la victoire aux JO 2000 a été une plateforme pour un second titre de champion d’Afrique en 2002.

Comme l’argent appelle l’argent, la victoire appelle la victoire. Depuis lors, le Cameroun n’a rien gagné autant chez les jeunes que chez les seniors. Nous avons quelques fois échoués en finale sans être couronnés.

La gagne est une culture, qui a besoin d’entretien, de sarclage, d’arrosage et de rayons de soleil !

Le climat footballistique camerounais de l’heure ne semble aucunement propice à une victoire même à Montaigu, avec des joueurs qui couperaient plusieurs années de leur âges.

Nous devons nous atteler à gagner les tournois de jeunes, à gagner de plus petits et modestes trophées, afin d’aspirer aux plus grands. Il faudrait déjà essayer de se qualifier pour la CHAN avant de penser faire une bonne coupe du monde.

Il nous a été rapporté que les équipes juniors, cadettes, espoirs du Cameroun sont prises d’assaut par des magouilles de toute sorte et la pratique encouragée des faux âges fait clairement des ravages. Collectivement, nous n’y gagnons rien puisqu’un bon vieux joueur pas vraiment talentueux et qui n’a plus de marge de progression ne signera jamais un contrat sur la durée. Et même si par chance il le faisait, sa carrière finirait même avant d’avoir commencé.

Pour l’équipe nationale, ce sera un recommencement perpétuel puisqu’au moment où on aura besoin que ce joueur arrive à maturation autour de 26 ans, on comprendra que c’est à 20 ans justement qu’il avait plafonné. L’histoire des Lions est pleine de potentiels qui n’ont jamais réussi à éclore. Ne nous demandons plus pourquoi.

Pire encore, les rares jeunes venus d’équipes juniors qui ont pu avoir une carrière l’ont eu dans des conditions qui n’aident pas notre football.

Chedjou, meneur de Jeu à Beijing 2008, s’est retrouvé défenseur central à Lille. Mandjeck, milieu de couloir à Beijing 2008 qui a marqué l’un des plus beaux buts de la compétition joue latéral ou milieu défensif. Salli, meilleur joueur de la CAN junior 2011 en Afrique du Sud comme meneur de jeu a du mal à s’imposer à ce poste en deuxième division française. On ne sait même pas où est passé Fabrice N’Guessi, meilleur joueur de la CAN junior 2007…

Nous occuper de ces stars de demain ne demande pas de miracle, ni de moyens surhumains. Nous devons comprendre que Messi n’est pas né avec 4 ballons d’OR. Les dirigeants de notre football doivent comprendre que la pépinière est plus importante qu’une participation à la coupe du monde.

Il faut cultiver un esprit d’équipe qui va au-delà d’un rassemblement pour un match d’éliminatoire ou d’une mise au vert pour un grand rendez-vous et ceci est un travail de longue haleine. On évitera peut-être ainsi la honte de voir nos joueurs se donner des coups de tête en mondovision comme ce fut le cas au Brésil.

Enganche


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 16 juillet 2014 à 21:59, par jdaniel En réponse à : Enganche : La gagne est une culture

    @ENGANCHE
    On peut aussi faire comme les allemands et sortir 1er de la classe ,regardons l’exemple KHEDIRA est tunisien et BOATENG est Ghaneens des AFRIQUIANS qui sont champions du monde ou pas en AFRIQUE mais en ALLEMAGNE . Lorsque nous allons comprendre qu’il faut developer notre politique sportive le football comme les pays devellope comme l’allemagne nous gagnerons la coupe du monde ,il faut d’abord commencer ,reveillons nous et changeons nos mentalites qui nous fonts rentre en arriere,le football a extremement evolue et le Cameroun est dernier a cause de son retard nous ne comprenons toujours pas ce que veut dire s’organiser dans un sport de hauts niveau ,le football de haut niveau n’est totalement pas un sport amateur de quartier,vous vouler gagner comme les allemands alors imittons totalement leur modele en develloppant le football et banissons la corruption qui tue notre football.Reveillons nous et modernisons notre football comme la federation allemande et tuons nos vieilles habitudes qui nous retardent et nous humilie dans le monde entier.Reveillons nous et disons nous aussi les Camerounais nous seront les 1er dans le monde dans l’organisation,reunissons nous et mettons une architectecture solide sportive comme les allemands qui nous permettra d’etre les 1er et non les derniers dans le monde comme ce qui s’est passe au Brazil. Cette catastrophe du Cameroun au Brazil doit plutot etre un reveil positif pour le Cameroun ,imittons les grandes nations.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2014 à 20:07, par small lion En réponse à : Enganche : La gagne est une culture

    Excellent article mais la ou le bas blesse c’est que les Camerounais dans leur grande majorite refusent encore de voir le lien entre la politique et le football...Vous pourrez faire 10 000 recommendations valables mais tant que Biya sera la rien, je dis bien rien ne fonctionnera correctement au pays. Tous ce que je lis depuis la deroute des Lions au Bresil (suggestions, articles et autres) implique un changement en profondeur et sur la duree qui demande dabord et avant tout UNE GRANDE VOLONTE POLITIQUE DE REFORMER LA SOCIETE ce qui nest pas possible avec les dirigeants que nous avons actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2014 à 18:35, par Bobill En réponse à : Enganche : La gagne est une culture

    Pour une fois Engange , tu mets le doigt dans la plaie : Une DTN, qui ne produit pas des joueurs de la base de la pyramide au sommet ne fait pas son travail. Si en 2011 nous participons à une coupe du monde juniors et que le seul Lionceau, qui intègre les Lions en 2014 est celui qui fut vendu prématurement à l´AS Monaco et qui n´a pas participer à la coupe du monde junior 2011 : C´est vraiment le travail le plus improductif du monde, quand on sait le lien qui unit les juniors aux seniors. En Uruguay, l´entraîneur des Juniors est en même temps l´entraîneur des seniors pour mieux suivre la progression des joueurs : On joue un même football de la base au sommet de la pyramide. Chez nous, nos viellots de corruption disparaissent en Asie et on entend plus jamais parler d’eux. Dans le cas où ils jouent un peu avec les Lions, leur courbe de niveau décroit rapidement, car ils étaient « juniors » à 26 ans. Non remanions tout et ne nous trompons plus nous même. Il n´y aura plus de Milla jouant brillamment à 38 ans, car le Lion, qui a 38 ans actuellement sur son acte de naissance à en réalité au moins 42 ans. Comme le sport est scientifique, un entraîneur expatrié, qui ne connait pas nos magouilles est dérouté, car les préparations physiques pour les compétitions sont dosées en fonction des âges. Soit notre Fecafoot travaille pour le Cameroun, soit elle travaille pour les agents véreux des joueurs.

    Répondre à ce message

  • Le 16 juillet 2014 à 17:54, par Patrico En réponse à : Enganche : La gagne est une culture

    Rien n’ a redire, consistant votre papier, seulement si nos pseudo-dirigeants avaient encore un peu l’amour de la patrie... dommage...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon