Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Agents de joueur : Anges venus du ciel ou vendeurs d’illusions ?

L’Empereur Britanikus Zendé

EVINA Jean-Paul, ex-joueur d’Epervier d’Ebolowa n’oubliera pas de sitôt son voyage de test en Thaïlande. Pire encore, il ne goutera jamais aux délices que procure le monde du professionnalisme.

Le 24 avril 2012
commentaires

Rencontré au marché de Mokolo à Yaoundé, c’est avec amertume que cet ancien footballeur devenu fripier dit à qui veut bien l’entendre qu’il « revient de très loin ». En effet, son manager l’a abandonné après qu’il ait passé des tests non concluant dans une équipe de première division en Thaïlande. C’est grâce à l’aide de certains camerounais y résidant qu’il a repris le chemin du bercail, après avoir passé une année en prison pour situation irrégulière dans le pays.

Ils sont nombreux les joueurs évoluant de notre championnat qui ont failli connaître le même sort. TAMNET NGANKAM Cédric Dialo, International Junior et sociétaire de l’Unisport F.C du Haut-Nkam (équipe évoluant en MTN Elite One) s’en souvient très bien : « Il y a 5 ans environ, alors que j’étais sorti meilleur buteur de la Coupe Top avec 25 buts, un agent de joueurs a rencontré mon père Mr NGANKAM Durando pour lui signifier l’intérêt qu’il me portait. Il promettait à mon père un avenir doré au Centre de Formation du Paris Saint Germain en France. Pour cela, il demandait la participation de mes parents à hauteur de quelques millions de nos francs. Il disait qu’on devait passer par le Vietnam pour entrer en France. Mais il ignorait que mon père était dirigeant d’une équipe de football et qu’il maitrisait le domaine. Il l’a envoyé balader et quelques mois plus tard, on apprit que mes amis qui lui avaient fait confiance, étaient dans de sales draps au Vietnam » Chaque saison, les footballeurs de notre championnat sont des victimes des agents de joueur véreux à la recherche de l’argent quel que soit le moyen ou la stratégie utilisée.

Aux sources du mal : Le chantage comme moyen de bord

Un agent de joueur encore appelé agent sportif est par définition une personne qui, à titre occasionnel ou habituel et contre rémunération, met en rapport les parties (joueurs et clubs) intéressées à la conclusion d’un contrat rémunéré d’une activité sportive. Dans le football, sa rémunération ne peut aller au-delà de 10%. Mais cette règle est parfois bafouée soit par le joueur, soit par l’agent de joueur. On se souvient tous de la terrible histoire d’Apoula Edel un arménien d’origine camerounaise. Son ex-agent l’accusait d’abus de confiance et d’escroquerie. Il menaçait ce dernier de publier les informations selon lesquelles il aurait changé son âge et son identité s’il ne lui payait pas la rémunération de son transfert au Paris Saint Germain, club de Ligue 1 en France. Edel de son côté estimait que son mentor d’antan avait abusé de sa naïveté pour lui extorquer de l’argent et aurait même encaissé la totalité de son transfert dans un club Arménien.

Selon un proche collaborateur d’un célèbre agent de joueur camerounais ayant requis l’anonymat que j’ai joint par téléphone «  les gens pensent toujours que les agents de joueur sont des malhonnêtes. Les joueurs ont parfois une grande part de responsabilité dans certaines situations. Un exemple : Quand un joueur déclare qu’il a été abandonné dans un pays, ça résonne un peu mal dans ma tête. Pour chaque déplacement à l’étranger, le manager achète le billet d’avion aller et retour à son client. Si les tests ne sont pas concluants, le joueur doit rentrer dans son pays. Mais il s’avère que ce dernier préfère prendre les clés des champs. il s’expose à tous genres de désagréments, que vous connaissez » ; Et de renchérir : « les joueurs parfois signent avec vous et vont signer avec quelqu’un d’autre, ce qui crée une situation qui est parfois fatale pour leur carrière… »

Pour Mr Loury Belzac spécialiste du marketing sportif « Certains agents de joueur abusent de certains jeunes footballeurs africains à la quête du rêve professionnel parce que ces derniers ne prennent pas conscience qu’il faut signer tout engagement en présence d’une autorité compétente. Quand ils signent vite fait et qu’après ils prennent conscience qu’ils ont commis des erreurs, c’est un désastre » Au moment où le championnat de football du pays de Samuel Eto’o entre dans le monde du professionnalisme, il y a lieu que la Ligue Professionnelle de Football organise au moins chaque mois un séminaire de formation sur l’éternel problème de contrat entre joueurs et agents de joueur afin que nul n’attende plus jamais qu’un footballeur de l’Afrique en Miniature est dans de sales draps à l’extérieur.


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 25 avril 2012 à 14:43, par brakata En réponse à : Agents de joueur : Anges venus du ciel ou vendeurs d’illusions ?

    Suite a un deplacement professionnel imprevu, je me trouve dans l’obligation de n’effectuer qu’un vol mair l’agents de joueur etais d’origine Colonbien but agents the joueur ou pas les 3er moi j’etais deja decourage,Les aides financières au voyage etais par l’agents de joueur

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2012 à 09:22, par ambazo En réponse à : Agents de joueur : Anges venus du ciel ou vendeurs d’illusions ?

    le véritable agent est un ange venu du ciel.Et généralement les « vrais » agents ne travaillent pas avec des joueurs médiocres qui se retrouvent généralement dans de sales draps.S’ils acceptent les conditions de pseudo agents que j’assimilerai à des charlatans, c’est à leur risque et péril. Un agent agréé ou représentant d’une agence étrangère ne peut s’engager dans ce genre de pratique.Et il est logique que les essais terminés( non concluant), le joueur est sensé rentrer puisque les billets son payés en aller-retour à lavance...
    A part le fait que « l’agent » n’est pas tenu ses promesses de trouver des clubs, le fait de se retrouver en situation irrégulière n’engage que la responsabilité du joueur malheureusement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2012 à 09:40, par brakata En réponse à : Agents de joueur : Anges venus du ciel ou vendeurs d’illusions ?

    j’avais moi aussi ete victime en 2000,ma destination Colombie Bogota ou je me suis retrouver Abandonne, J’étais héberge dans 2 ou 3 famille pendant 4 ans,ecoutez mon histoire, il est long et etrange mais avec un courage de lionseau je me suis retrouve au USA ou 2010 j’ai graduated dans l’un des plus Grande University,le message j’ai utilise une philosophie ,jai 31 aujourdhuis gardien de but et jai des contract avec plusieur University,

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon