Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Can 2019

Un autre croc-en-jambe d’Ahmad Ahmad contre le Cameroun

Camfoot

Lors d’une conférence de presse à Ouagadougou, le président de la Caf a à nouveau montré son pessimisme quant à la capacité du Cameroun à respecter le pari de l’organisation dans deux ans de la grand-messe du football africain. Même avec 16 pays.

Le 7 août 2017
commentaires

Les sorties des autorités camerounaises qui se sont multipliées ces dernières semaines semblent visiblement loin de rassurer le président de la Confédération africaine de football (Caf). En déplacement au Burkina Faso sur invitation du président la république Roch March Christian Kaoboré, Ahmad Ahmad a donné une conférence de presse à Ouagadougou samedi 5 aout 2017, au cours de laquelle il ne s’est pas empêché de revenir sur la polémique qui enfle au sujet du plausible retrait de la Can 2019 au Cameroun. Dans la même froideur avec laquelle, il aborde le sujet depuis les assises de Rabat, le Malgache a indiqué avoir commis un groupe d’experts en hôtellerie, en sports, santé, etc. pour voir si le Cameroun est en mesure d’organiser la prochaine édition de la CAN. En clair, ce n’est donc plus un comité de la Caf qui sera au Cameroun en septembre prochain pour superviser les installations. « Il n’y a pas de la place pour des dispositions politiques », laisse sous-entendre Ahmad. Mais, le sort du Cameroun semble être scellé à entendre rétorquer sur insistance d’un journaliste : « même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt », a dit avec autorité Ahmad Ahmad. Pourtant en même temps, poursuit le président de la Caf, il y a au moins six pays déjà prêts pour l’organisation de l’édition 2019 en citant le Maroc, l’un de ses meilleurs soutiens lors de l’élection à la tête de l’instance faitière du football africain.

Remise en cause des conditions d’attribution

Alors qu’Abdouraman Ahmadou, l’un des acteurs du football camerounais avait annoncé qu’il porterait plainte à la Caf pour changement du cahier des charges conséquence du passage de la Can dès 2019 de 16 à 24 pays, le président de la Caf, semble avoir déjà préparé sa ligne de défense. Il remet d’ailleurs en cause les contours qui ont abouti au choix du Cameroun pour abriter la compétition. « Nous n’attribuerons pas de gré à gré les compétitions de la CAN. Il faut des appels d’offre », insiste-t-il.

En attendant de nouveaux rebondissements, la messe est presque dite pour le Cameroun.

GT


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 8 août à 14:03, par small lion En réponse à : Un autre croc-en-jambe d’Ahmad Ahmad contre le Cameroun

    La CAN 2019 a ete octroye au Cameroun en 2014 et non la semaine derniere. Que font les autorites depuis ce temps a part vole et joue au songo ? Je parle meme de 2014 pourquoi...depuis 35 ans si le Biyaland etait ne serait ce que decemment gere nous aurions deja rempli tous les criteres pour organiser cette fete au lieu de toujours aller manger chez lea autres sans honte aucune. Laissez le Maroc tranquil. Ils sont a des annees lumieres de nous faites un tour a Casa Tanger et autres si vous navez pas honte de votre pays vous etes beti. Oubliez la CAN ses gens la peuvent organiser un mondial decent aujourdhui parcequils ont pense a construire leur pays et non a chie la ou ils dorment et continuer daccuser les autres comme les singes de la foret equatoriale

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 12:58, par david thadus En réponse à : Un autre croc-en-jambe d’Ahmad Ahmad contre le Cameroun

    Moi si j’etais le président du cameroun, j’attends l’arrivée des emissaires, dès qu’ils arrivent on les amène à étoudi, je les reçoit à déjeuner, puis je leur dit ; « Monsieur AHMAD vous a envoyé pour venir constater que le Cameroun n’est pas prêt n’est ce pas ? Ok ne perdez plus votre temps à aller visiter les stades, les hotels, les ports et aeroports etc.., puisque quelque soit le résultat que vous aurez AHMAD a déjà mangé l’argent du Roi du Maroc, et il ne peut plus accepté que le Cameroun organise. Donc écrivez que le Cameroun n’est pas prêt par ce que vous n’avez rien vu. » Sur ce le Ministre vous raccompagne à l’aeroport et vous rentrez au CAIRE remettre le rapport tant attendu au super patron de la CAF, j’en ai terminé.

    Répondre à ce message

  • Le 7 août à 08:49, par DannyDan En réponse à : Un autre croc-en-jambe d’Ahmad Ahmad contre le Cameroun

    « Il n’y a pas de la place pour des dispositions politiques »

    Alleluia !

    Retirez-nous cette merde qui allait nous sombrer dans des dettes colosales

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches