T. Amitié : Les réactions

Publié le 22 décembre 2012
commentaires

Jacques Mahi, entraineur adjoint de Unisport du Haut-Nkam

On a voulu voir de quoi ces nouveaux joueurs sont capables. En réalité, on n’a même pas encore travaillé avec eux. Ils sont en cours de test. J’avais un peu peur pour eux. Parce que, quand vous faites face à des arbitres qui ne sont pas toujours au niveau, cela pose un problème, les enfants deviennent nerveux, puisque ce sont des jeunes. Ils m’ont fait plaisir parce qu’ils sont restés très solidaires, ils commencent à comprendre « l’esprit Unisport ». Il y a de bons techniciens parmi eux que nous retiendrons, parce que nous préférons le jeu au sol.

JPEG - 22 ko
Jacques Mahi

La finale étant pressentie pour dimanche, les anciens et le gros du staff technique sont restés à Bafang, pour peaufiner les dernières touches. Mais il faut dire qu’on nous a enlevé presque huit titulaires pour les équipes nationales. Ils n’ont pas pris part aux dernières lignes de la préparation. Ils vont rentrer avant le match. On fera avec. La fédération demande pour cette finale, uniquement ceux qui ont joué pendant l’année.

Nos forces résident dans le fait que nous savons poser le ballon, bien l’utiliser, pour en faire quelque chose de cohérent. Caïman en a eu les preuves.

JPEG - 27.9 ko
Emmanuel Likoumba

Emmanuel Likoumba, entraineur de Panthère sportive du Ndé

Notre objectif n’est pas tellement le résultat. Nous voulons continuer d’avoir une idée claire des joueurs que nous sommes en train de tester. Au fur et à mesure, nous faisons le tri, pour voir qui va rester et ceux qui doivent partir.

HA


REAGIR

La Chronique de Léon
Les Depêches