Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Bertin Ebwelle : « Si l’état d’esprit est bon, cette équipe peut aller loin  (...)

CAN 2017

Bertin Ebwelle : « Si l’état d’esprit est bon, cette équipe peut aller loin »

Camfoot

L’entraineur des Lions Indomptables des moins de 17 ans décrypte la première sortie des poulains d’Hugo Broos. Il attire leur attention sur l’équilibre des forces au niveau du football africain. Selon lui, le Cameroun doit être très prudent ce mercredi contre la Guinée Bissau lors de la deuxième journée de la phase de groupe.

Le 17 janvier 2017
commentaires

Quelle lecture faites-vous de la première sortie des Lions Indomptables contre le Burkina Faso ?

C’était un très beau match pour un début. Mais on a fait face à une résistance du Burkina Faso qui n’a pas voulu se laisser faire prenant à bras le corps ce match. Je crois que les Camerounais ont usé de leur expérience ; il faut reconnaitre que le Cameroun a une équipe jeune qui aujourd’hui, arrive à maturité. Si l’état d’esprit est bon, je crois que cette équipe peut aller loin, mais je regrette que ce premier match nous ait échappé. Au lieu d’un match nul (1-1), on aurait pu gagner par un large score.
De regard de technicien, pensez-vous comme nous que l’attaque camerounaise reste très fébrile ?
Je crois qu’il faut attribuer cela à la jeunesse. Je pense que cette équipe doit plus s’appuyer sur le collectif que d’essayer de jouer en solo parce que ça ne nous aide pas. Je crois que toutes les équipes se sont préparées à cette CAN. Et il faut vraiment bien se tenir pour éviter le pire.

Un mot sur la défense… hésitante ?

La défense ne panique pas. Elle a peut-être un problème au niveau de la préparation puisque c’est une défense qui n’a pas joué ensemble pendant beaucoup de matchs de préparation. C’est normal qu’elle semble paniquer. Mais lors de la 2e journée, elle va sans doute s’améliorer.
La Guinée Bissau peut-elle créer une nouvelle surprise contre le Cameroun ?
Tout est possible. D’ailleurs, il faut féliciter la Caf qui a arrimé la formation a toutes les nations. Les modules de formation sont les mêmes partout. Et partout dans le monde entier, on peut progresser très rapidement. Les tendances au niveau des forces sont entrain de s’équilibrer. Cette équipe de Guinée Bissau a démontré qu’elle pouvait aller très loin. Nous avons également vu cette équipe du Zimbabwe montrer d’autres capacités. C’est la preuve que le football est entrain de se développer très rapidement. Et ceux qui trainent encore la patte doivent vite faire pour retrouver le niveau.
En définitive, le Cameroun doit-il avoir peur de cette sélection de Guinée Bissau ?
Pas du tout, il faut que le Cameroun reste serein. Il faut que les joueurs se concentrent uniquement sur le jeu et non sur tout ce qu’il y a comme l’enjeu et les performances individuelles. Si les Lions sont collectifs, ils peuvent marquer beaucoup de buts.

Quels sont vos favoris dans le groupe A ?

Ça reste le Cameroun et le Gabon. Pour ma part, il faut attendre ce duo passer le premier tour. Maintenant il y avoir des surprises, c’est à chacun de bien négocier ses matchs pour passer le premier tour.

Ce pronostic est-il un pronostic de cœur ou de raison ?

Vous savez que parfois le jeu des Camerounais n’est pas maitrisable. On ne pas dire avec certitude qu’on maitrise les Camerounais dans tel ou tel autre domaine ; parce qu’ils peuvent surgir au moment où on ne les attend pas, ils font un numéro et ça passe. Je pense que si ces jeunes sont concentrés sur le jeu parce qu’ils ont de la valeur ajoutée dans leurs qualités, ils peuvent aller très loin. Il suffit de s’appuyer sur le collectif.

Réalisée par Gaël Tadj, à Bafoussam


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches