• Accueil
  • Actualités
  • Roger Milla chausse les crampons de « protecteur de l’environnement  (...)

Initiative

Roger Milla chausse les crampons de « protecteur de l’environnement »

Camfoot

En partenariat avec Wwf-Cameroun, le meilleur footballeur africain du siècle dernier a réuni autour de lui, des sportifs au premier rang desquels, les Lionnes indomptables dans le dessein de militer en faveur de la sauvegarde de la nature.

Le 15 novembre 2016
commentaires

« Sport for nature ». C’est le nom de baptême du concept vers lequel Roger Milla va concentrer toute son énergie dans les prochains jours. Du 19 novembre au 03 décembre 2016, le Cameroun abrite la 10e édition de la Coupe d’Afrique des nations féminines de football. Les villes de Yaoundé, Limbé et Buéa ont été sélectionnées pour abriter les différentes compétitions relatives à cette rencontre sportive. C’est également dans ces villes que la star camerounaise du ballon rond entend se déployer afin de sensibiliser outre ses pairs, mais aussi le grand public autour de ce projet qui semble lui tenir très à cœur. A savoir : la problématique du changement climatique et la protection de la nature.

Face aux journalistes vendredi dernier à Yaoundé, l’ambassadeur itinérant a expliqué les mobiles de son engagement pour la cause environnementale. « Depuis 50 ans, les scientifiques tirent la sonnette d’alarme sur la destruction de l’environnement. Les catastrophes naturelles se succèdent ; nous assistons presqu’impuissant à la transformation négative de notre environnement », a-t-il déclaré avant de poursuivre sur son intention de mettre un terme à cette inaction. « Les sportifs camerounais par ma voix ont décidé aujourd’hui de se mobiliser et de s’engager pour la sauvegarde de la nature », affirme l’ex-goleador précisant que cet engagement est la démonstration du rôle majeur que peuvent jouer les sportifs dans la résolution des problèmes sociétaux. Mais aussi un appel à toute la communauté nationale et internationale pour la préservation de notre planète.

Ramassage des déchets plastiques

Une planète par ailleurs en pleine destruction selon les estimations du Fonds mondial pour la nature (Wwf) dans sont dernier rapport « Planète vivante 2016 » qui indique que « l’impact des activités des êtres humains sur notre planète a entraîné une augmentation du réchauffement planétaire et une baisse de 67% de la population mondiale des vertébrés », rappelle Dr Hanson Njiforti, directeur national de Wwf Cameroun, heureux de cette autre union avec l’icône du football en faveur de la nature. Concrètement, il s’agit pendant cette vaste campagne de porter le message aux fans de football et à tous les spectateurs du monde entier autour et dans les stades. Selon Jean Keller, directeur des projets à la Fondation Cœur d’Afrique de Roger Milla, la stratégie adoptée pour atteindre les objectifs est celle de la distribution des flyers, l’organisation d’une journée « Sport for nature » via le don de poubelles à la direction des stades de Yaoundé ; le ramassage des déchets plastiques et « planting » des arbres dans la ville de Yaoundé avec la participation des footballeuses et sportifs de renom. Mais aussi l’animation des stands Wwf et Fondation Roger Milla dans le village de la Can à Limbé, etc...

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches