Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

Des stades au petit écran…

Rigobert Song Bahanag au cinéma

Camfoot

Le film documentaire intitulé « Rigobert Song : aux frontières de la mort ou la naissance d’un mythe » qui retrace le chemin de croix de l’ancien capitaine des Lions indomptables suite à un accident vasculo-cérébral dont il a été victime en octobre 2016, sera projeté en exclusivité demain samedi, lors de la cérémonie de clôture de l’Acte 21 des Écrans Noirs.

Le 21 juillet 2017
commentaires

Sortez les mouchoirs, émotion assurée ! Ceux des cinéphiles qui seront au palais des Congrès de Yaoundé le 22 juillet en auront pour leurs larmes. Pour la cérémonie de clôture de la 21e éditions du festival Ecrans Noirs, le comité d’organisation n’a pas trouvé mieux que le film documentaire « Rigobert Song : Aux frontières de la mort, ou la naissance certaine d’un mythe » de la réalisatrice camerounaise Léonie Bwemba, en guise de happy-end à couper le souffle. Dans le film documentaire qui retrace la traversée du désert du coach de l’équipe nationale A’ cloué entre la vie et la mort, on peut voir Magnan, le héros qui a livré son match contre la faucheuse, succomber au poids de l’émotion, pleurer à chaudes larmes. Sorti des griffes de la mort, l’ancien défenseur de Galatasaray sait désormais qu’il est un spécimen de la bonté de Dieu et de ses bienfaits. « Je suis vraiment revenu de très loin », confie-t-il.

Magnan, le Phoenix

Les images de son clavaire ont fait le tour du monde, au point d’inspirer Léonie Bwemba qui est allée à sa rencontre. Et à cœur ouvert, l’ancien capitaine des Lions indomptables s’est livré dans une interview émouvante, dans laquelle il parle de sa famille, des médecins camerounais et français qui ont contribué à son rétablissement. Eux qui ont fait de lui Magnan, le Phoenix. Victime d’un Avc début octobre alors qu’il se trouvait à son domicile à Yaoundé, Rigobert Song était arrivé dans le coma au Centre national des urgences de Yaoundé (Cury) dans la nuit du samedi 01er au dimanche 02 octobre 2016, et bien pris en charge par le Docteur Louis Joss Bitang et ses collaborateurs puis à la Pitié-Salpêtrière à Paris.

International à 137 reprises (4 buts) entre 1993 et 2010, Rigobert Song, formé au Tonnerre Yaoundé, a également porté les couleurs de la Salernitana, Liverpool, West Ham, Cologne et Trabzonspor, et finit sa carrière en Turquie. Avec les Lions, il a disputé quatre Coupes du monde (1994, 1998, 2002, 2010) et la Can, qu’il a remportée deux fois (2000, 2002), à huit reprises. Rendez-vous samedi en salle !

C.D.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches