Revenge Porn : le match Koah – Eto’o, vers les prolongations

Camfoot

La Cour d’Appel de Paris a confirmé vendredi, l’interdiction de publication du livre Revenge Porn, de l’ex-compagne de Samuel Eto’o, après une plainte de la star du football camerounais. Les avocats de l’éditeur du livre de Nathalie Koah, Editions du Moment dénoncent cette décision et promettent de revenir à la charge.

Le 2 mars 2016
commentaires

« Revenge Porn : foot, sexe, argent : le témoignage de l’ex de Samuel Eto’o » ne sortira pas dans les librairies. La justice française estimant que le livre était « quasi intégralement consacré à relater  » non seulement la vie privée de l’auteure, mais « également la vie privée, dans sa totale intimité, de M. Eto’o, sans son autorisation », indique Lefigaro. Dans son arrêt, la Cour d’appel de Paris mentionne quelques extraits de l’opuscule qu’elle juge assez choquants pour être commercialisés. Il s’agit notamment de : « Chambre avec vue » ; « La passe de trois  » ; ou « Au fond de ses filets ». Une autre décision qui suscite le courroux des avocats des Editions du Moment qui crient à un « recul majeur de la liberté d’expression et de publication ».

« Cet ouvrage ancré dans l’actualité traitant des conséquences de la pratique du revenge porn, du comportement de certaines stars du football international, du combat pour la dignité de femmes africaines, n’autorise pas la censure, au vu de la jurisprudence, notamment celle de la Cour Européenne des Droits de l’Homme  », ont écrit Maître Olivier Pardo et Laurence Dauxin-Nedelec, du cabinet Pardo Sichel & Associés dans un communiqué. Les avocats annoncent qu’ils sont déterminés à « utiliser toutes les voies de droit pour combattre ce risque de nouvelle censure que l’on voit à l’œuvre, non seulement dans l’édition, mais également dans les œuvres cinématographiques ».

Muna Belinga


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches