Veuillez svp désactivez votre bloqueur de publicité pour voir cette page

  • Accueil
  • Actualités
  • Rétrospectives 2016 : Tombi A Roko ou la chronique d’un mandat (...)

Fécafoot

Rétrospectives 2016 : Tombi A Roko ou la chronique d’un mandat agité

Camfoot

Devenu chef de la Fédération camerounaise de football le 29 septembre 2015, l’ancien secrétaire général devenu président par la voix des urnes, aura marqué en blanc comme en noir, l’année 2016 finissante.

Le 31 décembre 2016
commentaires

Plus d’un an après sa prise de pouvoir à Tsinga dans un environnement marqué par une normalisation d’abord célébrée, puis violemment vilipendée quelques mois plus tard, le boss, en dépit de quelques initiatives mais aussi de coups foireux, reste un homme dont le mandat est tout, sauf un long fleuve tranquille.

Entre la guerre sans fin que lui ont déclaré ses « ennemis » et l’indéfectible soutien du ministre des Sports et de l’éducation physique, Tombi livre à Tsinga, un match dont l’issue est des plus incertaines.

Notre dossier


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 1er janvier à 11:11, par Pierre Claude Bassongue En réponse à : Rétrospectives 2016 : Tombi A Roko ou la chronique d’un mandat agité

    FRANCHEMENT.
    je suis un peu irrité de lire et surtout d’apprendre ce qui se passe à la fecafoot. C’est déplorable et honteux. Je pense que l’homme noir en général et surtout le noir camerounais en particulier a été maudit tout de suite après sa création. J’ai l’impression que quelque soit « notre super intelligence » nous n’arriveront jamais jamais à rien dans ce monde. Ah que c’est triste.
    nous sommes des champions d’idées qui n’aboutissent à rien. Je pense que ce proverbe ( Le Loup est un Loup pour l’homme ) a été inventé pour nous. C’est la raison pour laquelle on ne réussira jamais à rien si nous ne changeons pas de mentalité. Au lieu d’avancer nous continuerons à régresser. Faudrait-il pas sans complexe laisser les BLANCS gérer notre FECAFOOT ? peut-être que ça marcherait. soyons honnête entre nous. Nous sommes bon à rien. Et le reconnaître nous permettra de faire un pas vers le changement. Réfléchissons et arrêtons de nous mentir nous même.
    BONNE ANNÉE À TOUS.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches