Recrutement d’Hugo Broos

La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

Camfoot

Après deux mois et demi de gâchis, plus de 80 jours passés à observer la presse se « déchiqueter « autour d’une short-list qui n’était au final qu’un simulacre bien ficelée et des centaines de millions de FCFA bousillées au motif d’auditionner sur la place parisienne des candidats bottés tous en touche pour une raison qui reste jusqu’ici inconnue, la Fédération camerounaise de football et le Ministère des Sports et de l’éducation physique ont sorti du bois, un sélectionneur dont les contours de son recrutement restent flous.

Le 14 février 2016

Temps perdu, saupoudrage et replâtrages ! Le mode opératoire n’a donc pas changé. Une vraie recette à la camerounaise. La fameuse affaire de short list, mangée à toutes les sauces, n’était que du vent. Les canons et la démarche qui sous-tendent le processus de recrutement d’un entraîneur sélectionneur viennent à nouveau d’être foulés au pied par le Minsep et la Fécafoot, dépositaires des fameuses règles qu’ils violent par la suite. Fortement engagés depuis la mi-décembre 2015 dans la recherche d’un nouveau sorcier blanc à la tête des Lions indomptables, les deux compagnons d’infortune ont effectués des missions officielles ou officieuses à l’étranger avec au passage, les juteux avantages qu’elles charrient. Mais, tout ce mystère, ce brouillard, ces vérités et contre-vérités, ces polémiques à n’en plus finir n’étaient en réalité qu’un autre mélodrame à la camerounaise. Où sont passé Giresse, Renard, Le Roy Rajevac ou encore Omog, le seul camerounais en lice ? Tombi à Roko Sidiki et Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt dans leur costume de hors la loi, viennent donc de prendre à contrepied supporteurs et même les joueurs de la sélection nationale fanion, orphelins de sélectionneur (blanc) depuis le limogeage de l’allemand Volker Finke le 30 octobre dernier.

Déception lamentable

Après moult tergiversations et d’infinis retournements de situation autour d’un quinté composé de quatre techniciens étrangers et d’un camerounais, c’est finalement sur un entraîneur Belge que le pays de Roger Milla a jeté son dévolu. Autant le dire, la nomination d’Hugo Broos à la tête du Onze national, au-delà de mettre fin à un long feuilleton médiatico-politique qui a plongé le pays dans une impatience sans bornes, sonne comme l’une des grosse filouteries de l’année 2016. En attendant d’avoir le cœur net sur le montant de son salaire et de la feuille de route à lui assignée, les camerounais brûlent de voir le nouveau patron de l’encadrement technique des Lions à l’ouvrage. Le premier test du Belge est prévu le 26 mars à Limbé. Le Cameroun croisera alors le fer contre la sélection sud-africaine dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires à la Coupe d’Afrique des nations Gabon 2017. Les expériences inspirées par les prédécesseurs du nouveau patron de la tanière n’étant pas du tout flatteurs, l’homme est fortement attendu au tournant. On le sait, ces sélectionneurs no name pour la plupart, ne produisent pas les résultats escomptés. On a beau les mettre aux petits soins, la suite est une déception des plus lamentables.

Mercenaires

Force est de constater que le handicap ne préoccupe pas outre mesure les décideurs politico-sportifs. Ceux-ci, dans leurs choix, ne s’embarrassent pas de considérations techniques, domaine d’ailleurs qui ne les intéresse pas. Et combien même il leur arrive de reconnaître une certaine compétence aux entraîneurs locaux, ils préfèrent se passer de leurs services. Eux qui deviennent la cible qui aiguillonnera les rancœurs, les frustrations avec, au bout, une fatale déstabilisation. Et il suffit du moindre faux pas pour qu’il se retrouve au chômage, limogé sans ménagement par ses employeurs. Les sorciers blancs pour beaucoup, mercenaires, véritables chasseurs de primes ne s’inscrivent jamais dans la durée. Ils sont là le temps d’une compétition, de cinq matchs avant de prendre leurs bagages pour l’Europe. En plus, ils sont toujours à l’affût de nouvelles offres encore plus mirobolantes. Broos sera-t-il l’exception qui confirme la règle ? Just wait !

Christou DOUBENA


REAGIR À L'ARTICLE

Vos commentaires

  • Le 15 février à 04:51, par badoupassy En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    A regarder ceci et à voir qu’il y a des camerounais qui vont encore monter au créneau pour dire que la sélection nationale ne peut être dirigée par un camerounais j’ai la chair de poule. Que nous ont apporté Le Guen, Clemente, Lavagne, Finke que les entraineurs camerounais ne pouvaient apporter en coutant largement moins cher que ces toubabs ? Que va nous apporter Broos (Brousse ?) que les camerounais ne peuvent apporter ? Je posais les mêmes questions lors du recrutement de Finke en 2013, je les poserai encore dans un futur très proche quand ce Brousse va partir.On est de retour à la case départ.

    J’attends que le vieux lion Roger Milla vienne demander son palmarès et lui promettre la bastonnade ; j’ai oublié qu’il a obtenu ce qu’il voulait, sa bouche est pleine, il ne peut plus parler, Milla un joueur hors échelle mais aussi un loubar d’une autre planète. Les retro-commissions sont la principale clé de lecture de cette autre camerounaiserie.

    Puisqu’il n y a qu’un toubab qui peut conduire notre sélection, nous aurions dû continuer avec notre Finke. Ne dit-on pas mieux vaut un démon qu’on connait qu’un autre qu’on ignore ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 13:46, par essingan En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    Nous allons continuer à pleurnicher éternellement et rien ne changera.
    Encore une fois, on devra supporter la honte jusqu’à la Can au Cameroun. Mon avis est simple, trop c’est trop, ce monsieur HUGO Broos (ou HUGO BOSS) ne doit pas mettre ses pieds au Cameroun, il doit jamais s’asseoir sur le banc des Lions. Tous ceux qui sont d’accord avec moi passent le message.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 13:49, par Jeannot En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    @small lion,

    Ta réaction est illustrative. tiens ! tu dis :

    « Tant que vous ne prendrez pas votre courage à 2 mains, tant que vous ne serez pas prêt au sacrifice suprême tels les burkinabé et bien souffrez que le paresseux, incompétent d’etoudi soit la a jamais ».

    Remplace le « vous » par « nous », puis propose la démarche à suivre. Nous on propose d’abord de tous s’inscrire sur les liste électorale( je viens de la faire - c’est moins de cinq minutes). Si nous nous inscrivons tous, puis votons tous, il lui sera difficile de tricher. S’il réussit à tricher alors ...

    • Le 16 février à 06:02, par Big JO. En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

      Small lion,
      Je ne comprends pas, qu’elle est le rapport entre cette nomination du nouveau sélectionneur et les élections présidentiel.
      Non...je ne suis pas d’accord avec toi. Bien qu’il ait tout les pouvoirs de l’état, je ne crois pas que Biya ait le pouvoir de changer les imbéciles. Quand tu es imbécile tu l’ais mais pas à cause de Biya. Si les ministres et les ba Tombi sont des bons à rien, franchement, je ne vois pas le problème de Biya. Nous, tous camerounais sommes comme les Tombi et autres. As-tu déjà vu un camerounais faire une protestation ? Ne voyons pas toujours en se MR de Biya le problème hein...

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 17:03, par ngbigben En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    Je me garde tres souvent d’intervenir sur ce site et surtout de jeter dans le discredit ou dans des peroraisons inutitiles. Mais alors, mais alors, comment rester insensible a un betisier medieval si avilissant et oprobre que celui de penser en ce siecle que la solution du football Camerounais passe encore par le recrutement d’ un entraineur etranger. Vraiment degeulasse pour mon beau pays, et dire que j’entrevoyais quelques lueurs d’espoir avec la nomination de Belinga, que niet, comme disait Beuadelaire « On a beau chasser le naturel, il revient toujours, au galop, au galop, au galop ». Tombi A Rocko vient de louper une superbe occosion de rentrer dans l’histoire, du moins il entrera dans l’histoire, a sa maniere. Rudyard Kipling de sa pietre tombe, s,en frotterait certainement les mains. Quelle honte !

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 12:03, par LATO En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    Il n’y a pas que nos femmes qui ne jurent que par le blanc, voilà jusqu’où un peuple soumis et résigné à être colonisé peut aller. Pour beaucoup d’entre nous, l’homme blanc est le Dieu sur terre. Tout ce qui vient d’eux est forcément meilleurs. Ça fait rigoler d’entendre ces histoires d’expertise ou de compétences. Nous devrons revoir la note en profondeur commençant par avoir des convictions, des valeurs non négociables... À la place de ces valeureux frères communément appelés entraîneurs ndole ou gombo, je démissionnerais tout en me montrant très exigent sur le respect des clauses de ces contrats dits intérimaires. La vraie raison du limogeage de Finke est que : devenu amoureux de ce pays, ce dernier à creusé sa propre tombe car le camerounais adore les blancs qui se la jouent blancs et non les blancs ndole par alliance.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 12:03, par ben adamou En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    bonjour
    ne voyez vous pas que les dirigeants de le FECAFOOT ces hors la loi nous imposent leur marque de fabrique ? dites moi le Cameroun est devenu HYSACAM ? où chaque entraîneur qui est remercié ailleurs est déversé au Cameroun ? parlant de BROOS un entraîneur qui n’a jamais fait 2 ans dans une équipe qu’il a dirigée se retrouve chez nous pour quoi faire ? où est MILLA ? avec tout le respect que nous lui devons , moi particulièrement je suis déçu fait-il le bénévolat à la FECAFOOT ? ou alors a-t-il plaidé pour les locaux je dis non ; TOMBI disait qu’on ne pas être camerounais et ne pas respecter MILLA alors pour quoi ne pas demander l’avis de ROGER ? cette nomination nous rappelle le syndrome de MARTIN OTTO PFISTER qui n’était pas dans la short list pour succéder à ARTHUR GEORGES mais au final il s’est retrouvé entraîneur ;
    le Cameroun est le seul pays qui supplie un entraîneur ; expliquez moi comment vous pouver lancer un recrutement dans une entreprise et vous en tant que Directeur de votre société vous allez chez les postulants pour leur faire un entretien d’embauche ? nous pensons tous que le Cameroun est un pays et non une équipe , nous aimons le moins cher ; qui vous dit que recruter un entraîneur camerounais est un défaut ? pour quoi BELINGA accepte rester comme adjoint ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 11:33, par small lion En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    Ahahahaha il nya qu’au Cameroun qon croit encore dur comme fer qun dictateur peut être ejecter par les urnes ! Ahahaha vous pensez alors qu’ils sont dictateurs pourquoi si cest par la démocratie qu’on pouvait les enlever ? Liste électorale, liste électorale mschewww mouf....!!! Tant que vous ne prendrez pas votre courage à 2 mains, tant que vous ne serez pas prêt àu sacrifice suprême tels les burkinabe et bien souffrez que le paresseux, incompétent detoundi soit la a jamais

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 11:25, par camcam En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    c’est pas possible !dites moi que c’est pas vrai !comment peut on etre nul a ce point ? comment sont ils arrivés a une telle designation ?pour quoi ne pas laisser les entraineurs camerounais qui sont deja sur place ,si c’est pour prendre un tel tocard ?tombi haricot, un jour tu repondras a tes actes, et tu prendras la place de ton professeur IYA a kondengui !je le dis et redis encore une fois,le plus surprenant c’est le silence de MILLA !on connaissait le proverbe,ventre affamé n’a point d’oreille !aujourdhui on apprend que ventre plein rend les gens amnesiques,sans moral, sans honneur !je suis tres deçu !heureusement qu’il ya encore des hommes sur qui on peut tjs compter !courage ABDOURAHMAN !et le peuple camerounais, on pretend aimer le football ?soulevons nous !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 08:53, par Jeannot En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    @polo,

    totalement d’accord avec toi. je penses que si tous le monde s’inscrit, il n’y aura pas moyen de tricher.

    Je vais m’inscrire de ce pas.

    Au lieu de pleurnicher tous le temps, dégageons ce gens de là.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 06:21, par ROGERBIENVENU En réponse à : Recrutement d’Hugo Broos : La Fécafoot, le Minsep ou l’insupportable filouterie

    Chuuuuuutttt depuis que Roger Milla mange, il est devenu aphone. Il est partout avec le Ministre, avec Tombi et tt ce qui va avec je veux dire le Gombo.......

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

La Chronique de Léon
Les Depêches