Projet Aspire 2016 : la 8e édition dans les starting-blocks

Camfoot

La succession de Nassere Abdel Mfouatah est ouverte à travers la détection de talents prônée chaque année au Cameroun par le projet Aspire Football Dreams. L’initiative soutenue par les fonds qataris est rendue cette année à sa 8e édition dans pays des Lions Indomptables. Elle offrira une fois encore l’opportunité à un, deux ou trois jeunes pousses camerounaises du ballon rond, de nourrir le rêve de devenir footballeur professionnel.

Le 24 mai 2016
commentaires

Le compte à recours est lancé depuis mars dernier pour désigner un successeur à Abdel Mfouatah, lauréat de la dernière édition. Les enregistrements de candidats se font à travers le pays, et concernent exclusivement les enfants nés en 2003, donc âgés de 13 ans. Au total, 40 sites sont disséminés sur le territoire national et sont supervisés par des coordonnateurs, orfèvres du football, qui ont chacun pour objectif d’enregistrer dans leurs pôles respectifs, 704 enfants pour procéder à la première phase des tests de détection. Au terme de cette phase, 176 d’entre eux seront retenus pour s’affronter au cours de huit matchs, sous la supervision cette fois-ci des entraineurs venus de l’Europe.

Les techniciens expatriés à leur tour, devront produire de cette cuvée de 176, les 30 meilleurs qui convergeront vers Yaoundé pour la grande finale au mois de juillet, laquelle sera supervisée non seulement par les entraineurs européens, mais aussi ceux également venus de la structure mère au Qatar. Ce, en présence de Josep Colomer, l’actuel Directeur général d’Aspire Football Dreams, et détecteur de l’Argentin, Lionel Messi, et des Espagnols Jeffren Suarez et Pedro Rodriguez.

Les deux ou trois joueurs sélectionnés à l’épreuve finale au Cameroun passeront enfin à l’évaluation supérieure au Qatar pendant le grand tournoi mondial qui regroupe les meilleurs lauréats des 14 pays représentés. L’opportunité est ainsi offerte aux jeunes camerounais de bénéficier d’une bourse sportive, scolaire et académique, qui leur permettra de réaliser leur rêve de devenir enfin des footballeurs professionnels, en y conciliant également leurs études tel que préconisé dans l’Académie Aspire. Il convient de préciser que ce projet a déjà procuré au Cameroun quelques talents dont les plus en vue sont Raoul Kenne (Eupen/Belgique) et Etienne Wala Zock (Patro Eisden/Belgique).

A.W.


REAGIR À L'ARTICLE

Répondre à cet article

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom

Répondre à cet article

La Chronique de Léon
Les Depêches